Comment demander à une fille timide de sortir avec vous ?

Salut les winners, c’est Maxou ! Dans cet article, nous allons découvrir cinq clés pour demander à une fille timide de sortir avec vousÊtre timide ou antisocial est quelque chose que la plupart des gens confondent quand il s’agit de faire des rencontres.

Une fille timide peut être mal à l’aise avec certains sujets sensibles. Tels que le sexe, les rencontres ou même les hommes. Cependant, elle aura toujours des amis proches avec lesquels elle ne sera jamais timide quand ils sont autour d’elle.

A l’inverse, une fille antisociale se crée une barrière vis-à-vis du monde qui l’entoure. Vous avez donc de meilleures chances de demander à une fille timide de sortir avec vous que d’obtenir un rendez-vous avec une fille antisociale.

L’effet de halo que vous créez avec une fille timide lorsque vous vous rencontrez déterminera alors comment vos efforts progresseront. Dans cet article, découvrez cinq clés pour demander à une fille timide de sortir avec vous.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez dans votre boite mail des emails motivants qui vont vous apprendre à séduire comme un gentleman, rencontrer des femmes attirantes et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi nos secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

1) METTRE LA FILLE A L’AISE AUTOUR DE VOUS

La première clé pour demander à une fille timide de sortir avec vous, c’est de savoir la mettre à l’aise en votre compagnie. La raison pour laquelle une fille timide est elle-même avec ses amis mais pas avec vous ? C’est qu’elle est à l’aise avec eux.

Le moyen le plus simple d’entrer dans la vie d’une fille timide est de passer par ses amis, son cercle social. Se lier d’amitié avec ses amis proches et effectuer des recherches indirectes sur elle. Par exemple, savoir ce qu’elle aime, ses passe-temps, ses loisirs, etc.

Attention cependant : ne faites pas semblant d’aimer ses amis pour arriver à elle parce que cette stratégie ne fonctionnera pas. Choisissez des proches auxquels vous pouvez sincèrement vous identifier et que vous appréciez vraiment. Quand la fille verra que ses amis sont cools avec vous, elle commencera à être plus à l’aise avec vous.

2) PROGRESSER AU RYTHME DE LA FILLE

La deuxième clé pour demander à une fille timide de sortir avec vous, c’est de progresser à son rythme. En effet, une chose importante à propos des filles timides, c’est qu’elles ont une personnalité réservée. Et elles peuvent rapidement changer d’avis au dernier moment.

Ne lui demandez donc pas de sortir immédiatement avec vous, dès lors que vous pensez qu’elle est à l’aise avec vous. Apprenez d’abord à la connaitre et si elle est réticente à s’ouvrir à vous, n’abandonnez pas en si bon chemin.

Pour autant, ne soyez pas trop insistant. Donnez-lui du temps et avancez un pas à la fois, petit à petit. Astuce notable : votre téléphone peut être très pratique à ce stade. Car une fille timide peut parler plus confortablement avec vous au téléphone plutôt qu’en face à face.

Emmenez-la dans des lieux publics comme un parc, si cela fait partie de ses goûts afin de gagner sa confiance. Vous êtes certain que la fille est à l’aise d’être seule avec vous ? Alors pouvez lui demander à cette grande timide de sortir avec vous.

Si vous souhaitez avoir un coup de boost pour réussir à aborder les femmes alors que vous êtes timide, rejoignez le programme Drague Anti-Timides™. Nous vous montrerons la bonne façon de vaincre votre timidité avec les femmes et comment dissoudre vos croyances limitantes négatives.

3) COMPLIMENTER LA FILLE SINCEREMENT

La troisième clé pour demander à une fille timide de sortir avec vous, c’est de la complimenter de façon honnête et sincère. Les femmes aiment toutes être complimentées, que vous pensiez qu’elles sont timides ou non. Mais elles peuvent également distinguer un compliment sincère d’un faux compliment. Alors quand vous le faites, assurez-vous de le penser.

Certaines filles sont timides à cause de leur faible estime de soi. Et les complimenter les fera se sentir mieux dans leur peau. Ce qui donne dès lors la possibilité d’avancer dans votre quête de séduction. Vous devez donc connaitre les causes de l’insécurité de la fille. Et essayez de ne pas vous mettre du mauvais côté.

Si vous désirez devenir un homme attirant et séduisant avec les femmes, et les amener à s’intéresser à vous, découvrez la formation gratuite ALPHA 6.0™ : Les 6 paliers de la séduction. Vous y découvrirez six domaines sur lesquels travailler pour devenir un vrai winner avec les femmes.

fille timide sortir
Apprends à séduire les filles timides sans passer pour un looser 😉

4) FAITES-LUI VOIR VOTRE VULNERABILITE

La quatrième clé pour demander à une fille timide de sortir avec vous, c’est de lui faire voir votre propre vulnérabilité. Les hommes aiment se considérer comme des mâles alpha qui sont super confiants en eux et sans aucune crainte.

Or, pour être honnête, ce raisonnement ne fonctionne pas toujours avec les femmes. En effet, les femmes aiment voir vos faiblesses. Ce qui démontre que vous êtes humain après tout et que vous pouvez aussi vous blesser.

Lorsque vous voulez demander à une fille timide de sortir avec vous, vous pouvez commencer par vous ouvrir à elle en premier lieu. Par exemple, dites-lui quelque chose que vous ne voudriez pas que les gens sachent sur vous, vos peurs, vos doutes ou tout autre défaut. Néanmoins, il faut faire attention à ne pas en dire trop non plus pour ne pas l’effrayer dès le départ.

Si vous voulez apprendre à séduire une femme qui vous plait en particulier, découvrez dès maintenant le programme SP-9™ : Les 9 principes de la séduction pour plaire aux femmes. Ainsi, vous aurez toutes les clés en main pour devenir cet homme séduisant aux yeux de votre cible.

5) LIRE SES SIGNES D’INTERET

La cinquième et dernière clé pour demander à une fille timide de sortir avec vous, c’est de savoir lire ses signes d’intérêt. Même les filles timides doivent donner des signes parce que même à la fin de la journée, elles sont toujours humaines.

Ces indices vous aideront à savoir si cette fille timide manifeste de l’intérêt à votre égard ou non. Ce qui peut vous faciliter la tâche pour lui demander de sortir avec vous.

Tout en lui parlant et en maintenant un contact visuel avec elle, si vous remarquez qu’elle est réceptive à votre regard, cela indique qu’elle est intéressée par ce que vous dites. Quand vous la voyez se mordre les lèvres ou jouer avec ses cheveux, alors c’est généralement un signal qui montre qu’elle est attirée par vous.

Bref, lorsqu’une fille timide est à l’aise avec vous et se sent en sécurité en votre compagnie, il peut être plus facile pour vous de lui demander de sortir avec vous. Cependant, vous devez être clair sur vos intentions envers elle et ouvert avec vos sentiments. Car tout signe de doute peut mettre en péril toute votre future relation.

Voulez-vous améliorer considérablement votre vie amoureuse ?

Contactez-nous dès aujourd’hui si vous souhaitez un coaching individualisé : CONTACTEZ-NOUS

La raison pour laquelle vous n’arrivez pas à aborder une femme

Salut les winners, c’est Maxou ! Dans cet article, nous allons découvrir la raison pour laquelle vous n’arrivez pas à aborder une femme. La plupart des hommes redoutent la fameuse étape de l’approche. Pourquoi cette étape est-elle si effrayante pour eux ? Nous allons y répondre dans cet article.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

LE COMPORTEMENT DU LOOSER CELIBATAIRE

Imaginez la scène suivante : vous êtes un homme célibataire. Vous marchez dans la rue et vous soyez subitement une femme absolument magnifique, sortant tout juste d’un magasin. Elle se tient debout, toute seule.

Quelle serait la chose la plus naturelle au monde à faire dans ce cas-là ? S’approcher de cette fille et engager la conversation avec elle. Mais au lieu de faire cela, vous passez simplement à côté d’elle, comme si elle n’était même pas là. Vous l’ignorez. Vous croisez son chemin et vous faites comme si de rien n’était.

Pire encore : vous ne vous en voulez même pas de ne pas avoir approché. Vous ne regrettez pas de ne pas être passé à l’action et avoir osé aborder cette fille sublime. Vous venez de rater à l’instant une occasion en or de rencontrer votre partenaire idéale. Cependant, vous l’avez ignorée, comme si elle était une simple sans-abri.

Voici comment se comporte le looser, celui qui n’ose pas passer à l’action. Un mec qui préfère regarder les filles plutôt que de les accoster et d’engager la conversation avec elles. Il ne veut pas sortir de sa zone de confort et rester inactif.

LE CELIBAT EST LIE AU MANQUE D’INACTION

Tout ceci n’a absolument aucun sens. Et c’est précisément la raison pour laquelle vous êtes célibataire. En effet, vous n’êtes pas célibataire parce que les opportunités n’existent pas. Vous ne faites pas partie du monde du célibat parce les occasions se font de plus en plus rare.

Au contraire, vous êtes plutôt célibataire parce que vous ne saisissez celles qui vous sont présentées au quotidien. Tous les jours, vous avez des opportunités que vous pouvez saisir, mais vous ne faites absolument rien. Vous n’abordez pas.

LES PENSEES LIMITANTES NEGATIVES

Et la raison pour laquelle vous ne vous êtes pas approché de cette fille (ou des filles en général), c’est parce que vous avez une vision de la réalité complètement faussée. Une vision des choses qui n’existe que dans votre esprit. Vous voyez toujours une issue négative à chaque situation. Vous pensez systématiquement que chacune de vos approches se soldera par un échec, un rejet, un refus.

En effet, quand vous êtes déterminé à approcher une femme qui vous plait dans la rue, plus vous vous rapprochez de votre cible, plus votre esprit se remplit de pensées négatives. Des pensées négatives du style : « Elle va me rejeter, c’est sûr », « Elle a l’air occupée là », « Je vais la déranger », « Elle est sûrement en couple », « Elle est trop belle pour moi », « Ca se fait pas, ça va être gênant, tout le monde va me regarder », « Elle pensera que je suis cinglé », etc. Ce genre d’excuses bidons, il y en a des tonnes.

De plus, vous trouverez des raisons puériles pour justifier votre manque d’action. Par exemple, si vous voyez une très jolie femme qui porte des écouteurs dans la rue, vous allez vous dire : « Elle a des écouteurs, donc ça veut dire qu’elle veut clairement qu’on la laisse tranquille ». Et donc, avec un raisonnement de looser tel que celui-ci, vous ne pourrez pas passer à l’action et aborder cette fille.

SURMONTER LES PENSEES PARASITES POUR VOIR LA VIE AUTREMENT

Je peux vous dire clairement que ces pensées parasites sont toutes des obstacles dans votre progression personnelle. N’écoutez pas ces pensées négatives, elles ne reflètent pas la réalité. Comment puis-je savoir cela ? Tout simplement parce que les preuves disent le contraire de vos pensées néfastes. Après tout, vous n’avez aucune preuve tangible pour étayer votre affirmation. Vous manquez simplement d’expérience avec les femmes. Vous en avez peut-être approché dix au cours de votre vie, alors que pour ma part, j’en ai probablement déjà abordé dix en une seule journée.

Au cours de ma vie de winner, j’ai approché et abordé littéralement des milliers de femmes. Que ce soit de jour, dans la rue, ou de nuit dans les bars et les boites. Et je peux vous dire honnêtement que les femmes veulent être abordées. Elles cherchent à faire de nouvelles rencontres quotidiennement, mais de la bonne manière, bien sûr.

En ce moment, vous n’arrivez pas encore à prendre conscience de la situation. Vous voyez une réalité des choses qui a été façonnée par votre mental, votre esprit. Tout ceci est lié à vos expériences du passé, notamment les plus mauvaises.

raison aborder femme
Porte tes cou*lles et va aborder cette fille ! 😉

LE DEFI DES 100 FEMMES A ABORDER

Néanmoins, une fois que vous commencerez à approcher et à aborder les femmes, vous commencerez à voir à quoi ressemble la vie réelle. Vous réussirez à briser vos a priori, vos pensées parasites. Vous découvrirez un nouveau monde, vous entrerez dans la matrice. Gardez l’esprit bien ouvert jusqu’à ce que vous ayez approché au moins 100 femmes.

Nouveau défi à relever : approcher 100 femmes minimum. C’est le meilleur moyen pour pouvoir ouvrir les yeux sur le monde qui vous entoure. Un challenge qui peut paraitre compliqué au premier abord, je le conçois, mais diablement efficace. Un défi qui vous permettra de sortir de votre zone de confort. Mais en agissant ainsi, vous pourrez saisir toutes ces opportunités que vous laissez passer quotidiennement dans votre vie.

A partir de là, uniquement après avoir atteint cet objectif de winner, vous pourrez évaluer la vérité sur la situation. Et vous vous rendrez compte que toutes ces excuses bidon que vous vous dites à longueur de journée, quand vous croisez une fille qui vous plait, ne sont que pures inepties.

Si vous souhaitez avoir un coup de boost pour atteindre cet objectif plus facilement, et apprendre à être plus confiant en vous, rejoignez le programme Drague Anti-Timides™. Nous vous montrerons la bonne façon de surmonter votre peur de l’approche et comment dissoudre vos croyances limitantes négatives.

IL EST NECESSAIRE DE PASSER A L’ACTION POUR AVOIR DES RESULTATS CONCRETS AVEC LES FEMMES

Quoi qu’il en soit, force est de constater qu’il y a des milliers de femmes qui aimeraient vous rencontrer et faire votre connaissance. Mais tant que vous n’arrêterez pas de vous autosaboter, cela n’arrivera jamais. N’espérez pas qu’une fille vienne vous parler de son plein gré, ou qu’elle vienne vous aborder dans la rue, c’est impossible (sauf dans les films romantiques hollywoodiens). C’est à l’homme de faire le premier pas. Toujours. La femme de votre vie ne tombera jamais du ciel, ni en claquant des doigts.

Si vous demeurez dans l’inaction, vous subirez votre vie, en vous disant qu’une relation finira par se produire naturellement, comme c’est le cas pour la plupart des gens. Cependant, vous constaterez que rien ne se passe ! Vous devez passer à l’action pour obtenir des résultats et changer votre situation, reprendre votre vie en main. En agissant plutôt qu’en réfléchissant, vous arriverez lentement à cette réalisation.

UN CHOIX A FAIRE IMMEDIATEMENT

Maintenant, vous êtes confronté à deux choix :

le premier, c’est de fermer cette page Web, après avoir lu cet article de blog. Ainsi, vous pourrez reprendre vos occupations et continuer tranquillement votre petite vie. Autrement dit, vous ne changez rien à vos habitudes. Vous continuerez à laisser au hasard la partie la plus importante de votre vie, en restant inactif quand vous verrez une jolie fille passer devant vous ;

le deuxième, c’est d’enfin agir en cliquant sur le lien de confiance ici pour oser aborder les femmes qui vous plaisent et atteindre votre plein potentiel. Vous pourrez enfin vous débarrassez de votre timidité ambulante, renverser la tendance et vous reprendre en main pour vivre une vie plus épanouissante et plus riche, sentimentalement parlant.

Le choix vous appartient maintenant !

Comment avoir toujours quelque chose à dire ?

Salut les winners, c’est Maxou ! Dans cet article, nous allons découvrir comment faire pour toujours avoir quelque chose à dire dans une conversation. Avoir toujours quelque chose à dire n’est pas naturel pour tout le monde. Si certains maitrisent parfaitement l’art du bavardage, d’autres ont plus de mal à trouver les mots justes pour communiquer.

Au travail, devant la machine à café, comme dans la file d’attente du boulanger, les gens parlent régulièrement de banalités. En effet, les interactions sociales font partie intégrante de notre quotidien. Impossibles à fuir, elles relèvent de conventions implicites. Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans ces échanges verbaux, rassurez-vous, des solutions existent.

Restez bien attentif jusqu’à la fin de l’article, car vous allez y découvrir comment avoir de la conversation facilement, en toutes circonstances.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

L’IMPORTANCE DE DEVELOPPER SA CULTURE GENERALE

Pourquoi avoir de la culture générale ? Détenir une solide culture générale est un atout indéniable dans le domaine de la communication. Non seulement cela permet de comprendre toutes les allusions éventuelles de son interlocuteur, mais également d’avoir de la conversation. Il est important de bénéficier de connaissances sur des sujets divers parce que les contextes d’échanges dans lesquels vous pouvez vous retrouver sont nombreux.

Par exemple, au restaurant, certains vous parleront de la qualité du vin. Tandis que chez le petit commerçant du coin, ce sera la problématique du mondialisme et ses conséquences sur les prix du marché qui seront abordés. Au supermarché, vous n’échapperez pas aux questionnements éthiques concernant les œufs de poules élevées en batterie toujours en rayon.

Vous l’aurez compris, plusieurs thèmes peuvent vous prendre de court au moment où vous y attendez le moins.

Avoir quelque chose à dire, c’est finalement être capable de rebondir en toutes circonstances sur les propos de son interlocuteur. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de connaitre sur le bout des doigts tous les sujets du monde. Cet objectif serait d’ailleurs inatteignable. Il suffit de prendre quelques thèmes majeurs et d’en comprendre les grandes lignes.

ACQUERIR DES CONNAISSANCES FACILEMENT

Le support le plus commun en matière d’apprentissage est le livre. Si la lecture papier n’est jamais à mettre de côté, d’autres moyens plus modernes existent aujourd’hui pour gagner progressivement en culture générale.

Tout d’abord, simplement en vagabondant sur les réseaux sociaux, privilégiez les lectures d’articles constructifs plutôt que les publications insignifiantes. Contrairement aux idées reçues, ces plates-formes virtuelles peuvent être de véritables mines d’informations sur de nombreux sujets. Pour cela, il suffit de les utiliser intelligemment.

De même, certaines applications mobiles offrent la possibilité de se cultiver de manière ludique. Des livres audio ou numériques sont également à votre disposition à moindre prix sur le net. Enfin, de manière générale, profitez de tous les instants où vous n’avez rien à faire pour apprendre. Il est idéal d’utiliser ces divers outils dans le métro, dans la salle d’attente du médecin, en se préparant le matin ou même aux toilettes.

Dans la journée, les occasions sont nombreuses pour grignoter des informations. Pour se motiver et surtout garder le rythme, il est préférable de se fixer des petits objectifs faciles. Par exemple, lire un livre minimum par mois ou apprendre au moins une nouvelle donnée par jour.

Faites-en sorte de lire quotidiennement, d’apprendre de nouvelles choses tous les jours, d’écouter des audios inspirants sur le développement personnel. L’être humain a été programmé pour évoluer, et en apprenant de nouvelles informations, vous évoluez. A l’inverse, si vous cessez d’apprendre, vous régressez.

SE TENIR AU COURANT DE L’ACTUALITE

Parfois, il ne faut pas chercher très loin. Les gens ont tendance à parler de ce qui se passe en ce moment. Et cela est normal : la majorité a accès aux mêmes médias. Ils sont ainsi plongés dans les mêmes événements. Il est alors capital de garder contact avec l’actualité pour ne pas rapidement vous sentir exclu des échanges collectifs.

Que ce soit par le biais de la télévision, du journal, de la radio ou du net, prenez régulièrement connaissance de ce qui se passe dans le monde. Qu’il s’agisse de nouvelles politiques, économiques ou sociales, il vous sera toujours possible de les aborder au détour d’une conversation. Vous développerez ainsi votre intelligence rationnelle, une qualité attirante aux yeux des femmes.

Attention cependant : certains terrains sont glissants. En effet, quand il s’agit d’un sujet qui fait polémique, il n’est pas rare de devoir affronter des divergences d’opinion. Si vous n’avez pas assez confiance en vous pour appuyer la vôtre, il vaut mieux s’abstenir. L’objectif n’est pas de vous mettre dans une situation délicate.

ETRE ATTENTIF AU CONTEXTE ET UTILISER LES ELEMENTS DE SON ENVIRONNEMENT

Un échange entre deux individus se situe toujours dans un contexte donné. Ce contexte peut devenir pour vous un appui à la conversation. Il permet de lancer des sujets sur lesquels l’interlocuteur pourra facilement rebondir.

Par exemple, si vous parlez à quelqu’un dans une salle d’attente, vous pouvez aborder le fait que vous trouvez le nombre de chaises vraiment insuffisant. De même, si vous échangez avec votre voisin dans le hall de l’immeuble, vous pouvez relevez que la nouvelle décoration des boites aux lettres est vraiment sympa. Soyez imaginatif et créatif. Exploitez l’environnement dans lequel vous êtes.

Petite mise en garde : n’en faites pas trop non plus. S’il est tout à fait acceptable d’aborder quelques banalités pour créer du lien, il deviendra plus bizarre de vous voir vous passionner pendant une heure pour la couleur d’un autocollant. Vous l’aurez compris, tout se trouve dans la juste mesure.

UTILISER DES ELEMENTS COMMUNS

Toujours dans la même idée, il faut trouver des sujets qui vous lient à l’interlocuteur. C’est-à-dire des choses pour lesquelles vous auriez un intérêt commun évident. Par exemple, vous échangez avec un collègue de travail et vous parlez de la prochaine réunion d’équipe. Bien souvent, le contexte dans lequel vous êtes amené à rencontrer la personne vous donne des indications sur les points communs qui n’existent entre vous.

En faisant naitre une accroche partagée, vous fluidifiez immédiatement la conversation. Les langues se délient beaucoup plus facilement quand deux personnes partagent un sujet auquel elles attachent toutes les deux une importance. Et gardez à l’esprit que l’on recherche des personnes qui nous ressemblent, avec lesquelles on a des similarités. Après tout, « qui se ressemble s’assemble ».

Si par hasard, vous avez d’autant plus la même opinion que votre interlocuteur sur le sujet en question, c’est un avantage supplémentaire. En effet, les gens ont naturellement plus de sympathie pour ceux qui appuient leurs idées. Il ne faut cependant pas faire semblant d’approuver sans cesse votre interlocuteur. Restez authentique. Sinon, vous risqueriez de passer pour quelqu’un qui n’a aucune personnalité.

toujours savoir quoi dire
Trouve quelque chose à dire pour la captiver 😉

UTILISER SON INTERLOCUTEUR COMME SUPPORT EN LUI POSANT DES QUESTIONS

Avoir toujours quelque chose à dire nécessite parfois seulement une bonne observation de son interlocuteur et de ses propos. En effet, la majorité des gens apprécient parler d’eux, qu’il s’agisse de se confier ou de raconter leurs exploits. Les êtres humains adorent parler de leur vie et de leurs problèmes. En leur offrant cette possibilité, en les écoutant, vous vous épargnez de nombreux efforts de parole et d’imagination, et vous garantissez le bon déroulement de la conversation.

Pour commencer, il suffit de poser des questions à votre interlocuteur sur le premier sujet dont il vous parle. Peu importe si la réponse à ces questions vous intéresse réellement ou non. L’objectif est seulement de laisser l’autre combler les vides éventuels et désagréables. Par ailleurs, en étant à son écoute, vous gagnerez sa sympathie.

ECOUTER ATTENTIVEMENT

Une fois la question posée, l’interlocuteur va vous répondre plus ou moins longuement. Il reste cependant capital d’écouter au moins globalement ce qu’il vous raconte. Cela vous permettra, par la suite, de rebondir sur ses propos de manière adaptée.

De même, lorsque vous écoutez, montrez à votre interlocuteur que vous êtes captivé par ce qu’il vous raconte. N’hésitez pas à user du langage non-verbal, par exemple en le regardant dans les yeux, ou en hochant la tête. Il est également possible d’user de petits mots tels que « ah oui ? », « c’est pas vrai ?! », « d’accord ». Ces derniers mettent l’interlocuteur en confiance et l’encouragent à continuer.

REFORMULER LES PROPOS

Enfin, la dernière étape de cette technique de communication est la reformulation. Trouver la bonne réponse à une longue tirade n’est pas chose facile. Plutôt que de vous embêter à chercher des idées complexes, retranscrivez simplement les propos de l’interlocuteur, mais avec d’autres mots. Faites-en quelque sorte un résumé de ce qu’il vient de vous raconter.

Vous pouvez également poser des sentiments sur la situation qu’il a évoquée. Par exemple : « Si je comprends bien, la voisine qui devait nourrir ton chat pendant les vacances s’est désistée à la dernière minute ? Tu devais te sentir vraiment en colère qu’elle t’ai fait faux bond. Ca devait être particulièrement stressant de trouver quelqu’un en urgence. »

En agissant de cette manière, vous vérifiez et vous validez le contenu de son message. Cette méthode, très largement utilisée dans le commerce, a fait ses preuves.

GAGNER EN CONFIANCE EN SOI ET SAVOIR DEDRAMATISER LA SITUATION

Pour terminer, rappelons que c’est lorsque nous sommes stressés que nous avons le plus de mal à converser. L’anxiété qu’engendrent les interactions sociales provient généralement d’un manque de confiance en soi. Il est indispensable d’aborder la communication avec autrui plus sereinement pour obtenir de meilleures performances.

Les personnes timides ont souvent l’impression qu’ils jouent dans un dialogue dramatique. Détendez-vous, ce n’est pas le cas. Sachez que la gêne engendrée par deux minutes de silence ou par un propos maladroit est peut-être au cœur de vos pensées toute la journée, mais oublié beaucoup plus rapidement que vous ne l’imaginez par l’interlocuteur.

Cessez réellement de vous torturer avec vos échecs. Apprenez à vous accepter tel que vous êtes, en lâchant prise sur cette obsession du perfectionnisme. Pour rappel, la perfection n’est qu’illusoire. Elle n’existe pas. Vous deviendrez beaucoup plus spontané et naturel.

NE PLUS CRAINDRE LE REGARD DES AUTRES

La peur du regard des autres est la cause première de vos difficultés à dialoguer. En effet, quand on manque de confiance en soi, on accorde une importance démesurée à la vie d’autrui. On redoute le regard des autres car on craint leur jugement, on imagine le pire. On appréhende leurs critiques, ce qui nous empêche de prendre des décisions et de passer à l’action.

En restant dans cette position, vous devenez à jamais esclave des gens qui vous entourent. Votre bonheur ne dépend plus de vous, mais de ce que l’extérieur daignera vous apporter. Quel dommage !

Demandez-vous, quand bien même une ou plusieurs personnes émettraient un avis négatif à votre égard, qu’est-ce que vous risquez concrètement ? La réponse, c’est « rien ». Vous ne risquez rien. Libérez-vous de ce fardeau de vouloir plaire à tout le monde, et commencez enfin à être vous-même.

Comment ne plus être timide ?

Salut les winners, c’est Maxou ! Dans cet article, nous allons découvrir 25 conseils pour ne plus être timide. La timidité est un véritable supplice pour ceux qui en souffrent. Elle masque les talents des victimes. Elle les fait souffrit intérieurement.

De plus, elle fait faire à la victime des choses bizarres et risibles aux yeux des tiers. La timidité peut engendrer le désespoir et même mener au suicide. Est-ce donc possible de ne plus être timide ? Tout à fait ! Voici sans plus attendre 25 conseils pour vaincre une fois pour toutes la timidité.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

1) ENTRETENIR LA CONFIANCE EN SOI

La timidité résulte d’un manque de confiance en soi. Lorsque vous êtes timide, vous vous considérez comme plus bas que les autres. Vous vous dites être faible et incapable. Vous avez toujours la sensation d’être inférieur aux autres et pensez ne pas être capable de faire ce qu’ils peuvent faire. Or, toutes vos pensées négatives sont infondées. Vous vous faites simplement du mal à vous-même. Pour que vous puissiez alors vaincre la timidité, veillez à ce que vous ne perdiez pas votre confiance en vous.

2) COMBATTRE LES PEURS INSENSEES

La timidité est marquée par des peurs insensées. Par exemple, quand vous allez vous mêler à la foule en classe ou au bureau, vous ressentez cette peur des autres, dont vous ne connaissez pas vraiment l’origine.

Quand on vous désigne pour prendre la parole, vous avez immédiatement le cœur qui bat la chamade. Dites-vous que ce sont les personnes qui font du mal qui ont quelque chose à se reprocher. Pas vous. Libérez-vous alors de toutes ces peurs irraisonnées qui vous empêchent d’être heureux dans la vie.

3) APPRENDRE A MIEUX VIVRE AVEC LES AUTRES

La timidité ne se vend pas en vous isolant dans votre coin. Pour que vous puissiez combattre efficacement la timidité, vivez avec les autres. Ne refusez pas l’immersion dans la foule, même si vous craignez d’aller vers les autres. Ne laissez pas cette peur vous dominer.

Souvenez-vous que l’homme ne peut vraiment se réaliser qu’avec tous ses semblables. Ne refusez pas cette vie commune. Elle est en effet la source du bonheur.

4) OSER PRENDRE LA PAROLE EN CLASSE

Votre timidité peut être ressentie pendant la période où vous êtes encore étudiant. N’attendez pas que vous intégriez le monde professionnel pour commencer à combattre la timidité. Prenez votre situation en main, pendant que vous êtes un élève dans un collège ou bien dans un lycée.

Pour se faire, osez prendre la parole en classe. Si vous avez peur de trembler, poser une seule question par matière. Vous verrez ensuite que vous êtes capable de vaincre ce trac irraisonné au moment de prendre la parole et gagnerez ainsi en confiance en vous.

5) OSER DONNER SON AVIS

Le problème avec les personnes timides, c’est qu’elles ont cette fâcheuse tendance à accepter tout ce que les autres leur disent. Pour que vous puissiez combattre efficacement la timidité, tâchez aussi de faire valoir vos idées et vos avis. Osez dire « non », surtout lorsque les idées qu’on vous impose manquent de logique et de rigueur. Ne vous laissez jamais intimider. Ayez plutôt une forte personnalité.

6) NE PAS CRAINDRE LES MOQUERIES

Les personnes timides ont généralement peur que les autres se moquent d’elles. Quand il y a une personne qui commence à se moquer d’elles, elles tremblent, ont le visage tout rouge et se croient plus bas que terre. Pour que vous dépassiez votre timidité, ne craignez pas les moqueries des autres. Sachez outrepasser cela.

7) SAVOIR RIRE DES RAILLERIES

La meilleure façon de faire taire les personnes qui se moquent de vous, c’est de rire de leurs railleries. Au moment opportun, rendez-leur la monnaie de leur pièce en vous moquant ouvertement d’elles, mais toujours en mettant cela sur le compte de la plaisanterie. En plus de réparer progressivement votre estime de vous, cette manière de faire vous permettra aussi de gagner l’estime des autres.

8) NE PAS SE MORFONDRE

Pour que vous puissiez vaincre la timidité et, par la même, connaitre le bonheur et la sérénité, évitez de vous morfondre. En effet, le fait de trembler tout le temps en public, de se sentir inférieur aux autres, de subir tout le temps les moqueries peut remettre le moral à zéro. Malgré tout cela, ne perdez jamais espoir et ne tombez pas dans la dépression. Pour dépasser la timidité, dites-vous que vous êtes fort et que vous valez quelque chose.

9) TISSER DES LIENS D’AMITIE

L’amitié est importante dans la vie. Le problème avec les personnes timides, en effet, c’est cette manie de vivre seul dans son coin. Changez ce comportement, en commençant par chercher un ami. Cet ami vous permettra alors de mieux vivre au quotidien, de ne pas souffrir tout seul dans votre coin, sans avoir personne à qui parler. Cet ami peut aussi devenir votre confident. Il saura vous écouter, vous rassurer et vous prodiguer des conseils précieux lorsque vous êtes dérouté.

10) PARLER

L’une des premières façons de combattre efficacement la timidité, c’est de parler. En effet, quand on est timide, on refuse de parler par peur de trembler devant la foule, ou encore de dire des bêtises. Il est toutefois important de parler, afin d’extérioriser tout ce que vous avez dans le cœur. C’est aussi l’une des meilleures façons de voir que vous êtes capable de contrôler vos émotions et de vous exprimer clairement.

11) SOURIRE

Si vous êtes une personne timide, ne cultivez pas cet air triste ou abattu. Au contraire, pensez à sourire. Veillez à un sourire rassurant et non à un sourire qui indique que vous acceptez tout ce que l’on vous impose. Ce sourire est gage de bien-être et de paix intérieure. Ne vous en interdisez surtout pas dans votre vie quotidienne. Pour les personnes timides, sourire leur empêche de tomber dans le désespoir.

12) PRENDRE DES RISQUES

Les timides sont reconnaissables par leur grande passivité. Arrêtez de vous complaire dans cet état de léthargie qui vous frustre et vous rend incapable aux yeux des autres. Il est important que vous agissiez. Pour faire le premier pas, il peut même être nécessaire de prendre des risques. Combattez vos doutes et vos craintes, en osant faire quelque chose dans votre vie. Ce n’est peut-être pas chose facile, mais il faut le faire.

13) PRENDRE DES RESPONSABILITES

En continuité avec cette nécessité de prendre des risques, pensez aussi à prendre des responsabilités. Cela vous aidera en effet à vaincre une fois pour toutes la timidité. Par exemple, devenez président d’une association de jeunes ou déléguez du personnel dans votre entreprise. Quand vous prenez des responsabilités, vous arrivez à vaincre petit à petit votre timidité et ainsi devenir une personne confiante et efficace dans la vie.

plus être timide
Prendre des responsabilités est une des qualités pour séduire les femmes 😉

14) APPRENDRE A RESPIRER

La respiration est importante pour contrôler le trac et le cœur qui bat la chamade. Elle peut aussi vous aider à ne pas transpirer ni trembler quand vous faites quelque chose de pas facile, comme prendre la parole en public. Par la respiration, vous contrôlez vos peurs irrationnelles et êtes plus capable de rester maitre de votre corps et de votre esprit. Apprenez alors la respiration par le ventre : quand vous inspirez, gonflez votre ventre et quand vous expirez, rentrez votre abdomen.

15) MIEUX CONTROLER SES EMOTIONS

Les personnes timides sont généralement émotives. Afin que vous puissiez dépasser votre timidité, contrôlez comme il se doit vos émotions. Ce n’est effectivement pas quelque chose de très facile. Pour que vous puissiez y arriver, ayez l’habitude de vous fondre dans la nature et de respirer l’air pur. Extériorisez à chaque fois vos pensées. Ainsi, vous ne souffrirez pas d’émotions trop fortes, à même de vous faire perdre le contrôle de votre être tout entier.

16) PRATIQUER DU SPORT

Le sport est un allié de choix dans la lutte contre la timidité. Le sport entretient votre force de caractère et assoit votre personnalité. Il vous procure la volonté de combattre et de réussir dans la vie. La pratique sportive régulière vous aide également à mieux contrôler votre respiration et ainsi à devenir maitre de vos émotions.

17) DIRE « NON » AU DESESPOIR

Le désespoir peut s’installer rapidement, notamment quand la personne timide se sent inutile et plus basse que toutes les autres. Le désespoir peut devenir vôtre, quand vous vous isolez dans votre coin et ruminez vos craintes et vos pensées négatives. Il y a désespoir quand vous refusez d’agir et que vous vous complaisez dans l’inactivité.

Retenez que le désespoir est l’ennemi de la vie. Il peut mener vers le SUICIDE. Aussi, il ne faut jamais nourrir le désespoir. Ayez plutôt la volonté de combattre efficacement la timidité.

18) NE JAMAIS SE LAISSER DOMINER

Quand vous êtes du genre sympathique, voire d’une timidité remarquée, des personnes ont cette tendance fâcheuse à vous dominer et à vous imposer leurs idées. Ne vous laissez surtout pas faire. Ne vous pliez jamais à l’argument d’autorité, notamment quand la personne impose des idées pas du tout logiques ni recevables. Réagissez quand on vous crie dessus sans raison, juste histoire de vous dominer.

19) SAVOIR PLAISANTER

Pour que vous puissiez vaincre la timidité, adoptez par moments un ton plaisantin. C’est en effet une tactique d’une efficacité rare. Par exemple, quand vous arrivez à faire rire votre audience pendant un exposé, vous arrivez à la mettre dans votre poche. En même temps, vous êtes de plus en plus confiant. Vous arriverez ainsi à mettre de côté votre timidité et à montrer toutes vos compétences et votre savoir.

20) FAIRE LA PAIX AVEC SOI-MEME

Soyez en paix avec vous-même. En effet, le problème avec les personnes timides, c’est qu’elles vivent un combat intérieur au fond d’elles. Les manifestations extérieures de cette lutte en elles sont leurs comportements bizarres, qui frisent le ridicule : tremblements, visage rouge, peur de parler, etc. Pour que vous puissiez vaincre la timidité, faites la paix avec vous-même. Arrêtez de souffrir intérieurement. Cela ne vous fera que du bien.

21) ENTRETENIR SA SOCIABILITE

Pour que vous soyez en paix avec vous-même et pour que vous combattiez efficacement la timidité, entretenez la sociabilité. Par exemple, dites « bonjour » aux personnes de votre entourage. Parlez une à deux minutes à l’occasion. Participez aux activités que les personnes autour de vous proposent quand cela se révèle valorisant pour vous et pour les autres. Pour vaincre la timidité, soyez avec les autres. En effet, grâce au contact avec les autres, vous n’allez plus craindre la foule.

22) EFFECTUER DES EXERCICES DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Les exercices de développement personnel vous seront d’une grande aide dans votre lutte contre la timidité. Les professionnels du développement personnel proposent en effet des méthodes efficaces pour le contrôle des émotions, pour l’affirmation de soi, pour l’entretien de la capacité de communiquer, pour l’exploitation du pouvoir du rire, etc.

Participez à une séance de développement personnel et voyez l’effet sur votre bien-être et votre santé. Vous verrez ensuite à quel point vous avez besoin de ce type de séance pour votre développement personnel.

23) AVOIR L’HABITUDE DE CONDUIRE UNE MOTO

Le saviez-vous ? Conduire une moto est bon pour le cœur. C’est en effet le résultat de différentes recherches scientifiques. Si vous êtes une personne timide, c’est une thérapie naturelle et peu coûteuse, à même de vous aider. De plus, vous connaitrez un grand plaisir à parcourir la ville et les zones rurales à moto, tout en admirant le paysage. C’est une bonne chose pour la détente et pour le ressourcement.

24) PRATIQUER LES ARTS MARTIAUX

Les arts martiaux constituent l’un des moyens efficaces pour vaincre la timidité. En effet, dans la pratique, les arts martiaux vous initient au contrôle de soi. Cela veut dire que vous allez apprendre à contrôler vos émotions et à rester maitre de vous en toute situation. Les arts martiaux vous procurent également de la combativité et l’esprit de compétition.

Face à un problème comme la timidité, vous ne devez pas baisser les bras. Prenez votre vie en main et combattez. Ayez la conviction que vous sortirez toujours vainqueur de ce combat.

25) SI NECESSAIRE, SUIVRE UNE THERAPIE

Si vous avez une maladie et que vous avez tout essayé pendant des années pour la vaincre, mais sans résultat, il est temps de suivre une thérapie. Confier votre avenir à un psychologue ou à un psychanalyste diplômé et expérimenter est peut-être une bonne idée pour vaincre votre timidité.

Comment reconnaitre une fille qui veut vous parler ?

Salut les winners ! Dans ce nouvel article, nous allons découvrir 7 signes qui montrent qu’une fille veut que vous lui parliez. Certaines filles n’osent pas aller directement vers un homme qui les intéressent. Elles manifestent leur intérêt par des comportements typiques, en espérant qu’il les repère.

Vous avez des doutes sur une fille de votre entourage et vous voudriez en être sûr ? Voici 7 signes qu’une fille veut que vous lui parliez pour en avoir le cœur net.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

1) ELLE VOUS REGARDE ET DETOURNE LES YEUX QUAND VOUS LA SURPRENEZ

L’un des premiers signes qu’une fille veut que vous lui parliez, c’est qu‘elle vous dévore des yeux quand elle pense que vous ne la voyez pas. Elle vous cherche du regard. Si vous vous sentez souvent observé lorsqu’elle est dans les parages, regardez discrètement ce qu’elle fait. Il y a toutes les chances qu’elle soit en train de vous regarder.

Si vous voulez en avoir le cœur net, vous pouvez demander à vos amis de l’observer, pour plus de discrétion. Les yeux rivés sur vous, ils vous fixent avec un sourire au coin des lèvres au point de ne plus forcément faire attention à ce qui se passe autour d’elle ? Alors, il y a de grandes chances que cette fille attende que vous l’abordiez.

Autre signe qui ne trompe pas : sa gêne lorsque vous la surprenez. Si elle détourne les yeux, rougit, ou s’en va, c’est un indice supplémentaire de son intérêt pour vous. En effet, si elle rougit, c’est parce qu’elle craint que vous compreniez ses intentions envers vous.

2) ELLE ET SES COPINES INTERROMPENT LEUR CONVERSATION DES QUE VOUS PASSEZ A PROXIMITE

Si une fille a envie que vous l’abordiez, les premières personnes à qui elle va en parler, ce sont ses copines. C’est un sujet qui va alimenter leur conversation, y compris quand vous êtes dans les parages. Elle vous porte un intérêt certain et veut avoir l’avis de ses copines sur vous. Elle veut connaitre leur avis et comprendre son intérêt envers vous.

Observer les bandes de copines est une bonne façon de repérer un signe qu’une fille veut que vous lui parliez. Les filles sont en train de discuter à voix basse ? Regardez discrètement dans votre direction. Elles se taisent lorsque vous passez près d’elles ? Il y a de grandes chances qu’elles soient justement en train de parler de vous.

Si cela ne se produit qu’une seule fois, n’en tirez pas forcément des conclusions hâtives. Ce n’est que pure coïncidence. Mais si elles agissent comme ça souvent, alors il est fortement probable que vous ayez vu juste.

Pour en avoir le cœur net, observez si elles agissent de la même façon lorsque d’autres hommes passent à proximité d’elles. Cela vous permettra d’avoir une comparaison et d’en avoir le cœur net. Vous êtes le seul avec qui elles agissent de la sorte ? Dans ce cas, le doute n’est plus permis. Cette fille veut que vous veniez lui parler.

3) VOUS LA CROISEZ PLUS SOUVENT QUE D’HABITUDE

Voici un autre signe qu’une fille veut que vous lui parliez. Vous vous apercevez que vous la croisez beaucoup plus souvent que d’habitude, alors que vos trajets quotidiens n’ont pas changé.

Une fille qui attend que vous l’abordiez va essayer de faire en sorte que vous la remarquiez. Elle va donc s’arranger pour se retrouver avec vous le plus souvent possible, quitte à faire des détours pour croiser votre chemin.

Si avant, vous ne la voyiez que quelques fois par semaine ou une fois dans la journée, et maintenant vous la croisez sans cesse, il y a de fortes chances que ce soit sa manière à elle de vous montrer son intérêt à votre égard.

Pour être certain de ne pas vous tromper, renseignez-vous discrètement pour vous assurer qu’aucun changement dans sa vie n’explique cette coïncidence. Si elle a déménagé près de chez vous, par exemple, il est normal qu’elle descende maintenant à votre arrêt de bus, alors que ce n’était pas le cas avant. Néanmoins, si ce n’est pas le cas, s’il n’y a pas eu de grand changement dans sa vie, alors c’est certainement parce qu’elle a envie de vous voir davantage. Par conséquent, elle attend que vous ailliez vers elle.

4) ELLE VOUS SOURIT TOUJOURS QUAND LA CROISEZ

Une fille qui s’intéresse à vous, et qui veut que vous ailliez vers elle, aura tendance à vous sourire chaque fois qu’elle vous voit, même sans raison particulière. Si cela ne se produit qu’une ou deux fois, c’est peut-être simplement parce qu’elle est d’excellente humeur ce jour-là.

Mais si vous avez droit à quelques sourires dès qu’elle vous aperçoit, c’est un signe qu’une fille veut que vous lui parliez. Le sourire permet de transmettre une image positive et bienveillante. Il illumine le visage de la personne et la met en situation d’ouverture. Une fille qui sourit est ouverte à la discussion et disponible.

Lorsque vous la voyez, observez l’expression de son visage avant qu’elle ne vous remarque. Si elle a l’air triste ou préoccupée, et qu’elle se met tout à coup à sourire en vous voyant, alors c’est sûrement le signe que vous lui plaisez.

Un autre signe qui ne trompe pas : elle rougit en vous souriant. Ce n’est pas systématique car certaines filles sont plus sûres que d’autres. En effet, les filles timides ont souvent tendance à rougir sans pour autant être intéressées. Mais si la fille rougit en vous souriant, et qu’elle n’est pas timide, c’est un bon indicateur du fait qu’elle est émue par vous.

fille envie parler
Ca se voit qu’elle a envie de te parler, alors va la voir 😉

5) ELLE S’EMPRESSE DE VOUS AIDER LORSQUE VOUS EN AVEZ BESOIN

Une fille qui ne faisait pas spécialement attention à vous avant et qui se met tout à coup à être serviable avec vous, c’est sûrement une fille qui veut que vous lui parliez. Elle se rend davantage disponible pour vous.

La fille vous tient la porte si vous passez en même temps ? Elle vous aide à ramasser la pile de livres que vous venez de faire tomber ? Ou elle retient l’ascenseur pour vous, même si vous êtes situé à l’autre bout du couloir ? Ce soudain débordement de sympathie a tout d’une marque d’intérêt.

Vous voulez en être vraiment sûr ? Observez son comportement lorsque vous lui rendez la pareille, en vous comportant en gentleman. Si elle rougit et vous remercie de façon disproportionnée par rapport au service que vous venez de lui rendre, alors vous avez mis dans le mille. Quand une fille se comporte de cette manière avec vous, c’est que vous ne la laissez pas indifférente.

6) ELLE A DEMANDE A VOS AMIS SI VOUS ETIEZ CELIBATAIRE

Un signe qu’une fille veut que vous lui parliez, c’est qu’elle est déjà trop timide pour vous aborder. Elle se sert donc de vos amis pour apprendre des choses sur vous.

Un grand classique consiste à leur demander, l’air de rien, si vous avez quelqu’un dans votre vie en ce moment, en glissant la question dans une conversation. Si elle n’ose pas le demander à vos amis proches, elle peut aussi aller voir des personnes qui vous connaissent.

Une variante de cette tactique consiste à demander à l’une de ses copines de faire la même chose. Si votre entourage subit soudain un interrogatoire déguisé sur votre situation amoureuse, pas de doute. Vous avez une prétendante qui attend que vous fassiez le premier pas.

Ne vous offusquez pas si elle agit ainsi, en utilisant des moyens détournés. Certaines filles sont très timides et veulent savoir si l’homme qui les intéresse est libre avant d’envisager quoi que ce soit, afin de ne pas espérer pour rien.

7) VOUS REMARQUEZ UN CHANGEMENT DANS SON LOOK

Ce dernier signe qu’une fille veut que vous lui parliez n’est pas à considérer tout seul. Cependant, il est un bon indicateur s’il s’accompagne d’un ou plusieurs autres signes de cette liste.

Une fille qui veut susciter votre intérêt pour vous donner envie de venir lui parler va soigner tout particulièrement son look en votre présence. Elle ne va pas nécessairement se transformer en femme fatale, si elle est de nature plutôt réservée.

Mais si vous constatez un changement de look soudain, c’est peut-être un signe. Elle avait toujours les cheveux en bataille auparavant, et ils sont maintenant coiffés soigneusement tous les jours ? Elle était adepte du jogging avec sweat à capuche, et elle se met tout à coup à arborer des tenues qui la mettent plus à son avantage ? Du maquillage a fait son apparition alors qu’elle n’en portait pas ?

Ce genre de changements peut être une marque d’intérêt. Essayez de vous renseigner pour savoir si elle fait autant d’efforts les jours où vous ne vous voyez pas. Si tel n’est pas le cas, alors il est probable que ces efforts vestimentaires vous soient destinés.

ELLE VEUT QUE JE LUI PARLE, QUE FAIRE ?

Vous avez repéré les comportements cités dans cet article chez une fille que vous connaissez ? Félicitations, vous lui avez tapé dans l’œil !

Si vous vous demandez que faire maintenant, pas de panique. La première question à vous poser, c’est de savoir si cette fille vous plait et si vous avez envie d’aller vers elle. (J’imagine que c’est le cas puisque vous lisez cet article.) Puisqu’elle vous tend la perche, répondez à son désir et allez lui parler. Passez à l’action et agissez en tant qu’homme !

Aborder une fille n’est pas aussi compliqué que l’on pourrait le croire. Choisissez un moment propice, par exemple avant l’heure du déjeuner, pour être sûr d’avoir du temps pour parler. En agissant ainsi, vous lui montrez que vous avez de l’intelligence sociale.

Lorsque vous la croisez, trouvez un prétexte pour engager la conversation avec elle. Soyez détendu et restez naturel. Après tout, c’est votre personnalité qui lui a donné envie de vous parler. Si c’est ce qu’elle attendait, les choses se passeront d’elles-mêmes.

Si vous repérez plusieurs des sept signes qu’une fille veut que vous lui parliez dans cet article, c’est que la demoiselle attend que vous l’abordiez. Alors, qu’attendez-vous ?

Pour montrer leur intérêt, les filles utilisent beaucoup l’implicite. Elles transmettent des signaux que nous, les hommes, devons décoder. En effet, elles ont recours au sourire et au regard, en multipliant les occasions de voir l’homme qui les intéresse, quand elles sont trop timides pour faire le premier pas. Elles se confient souvent à leurs copines et les chargent parfois de glaner des informations stratégiques. Un changement de look est aussi un bon indicateur.

Quoi qu’il en soit, abordez toujours une fille avec naturel et délicatesse, si elle vous intéresse aussi. Et si jamais vous avez mal interprété les signes et qu’elle vous fait comprendre qu’elle n’est pas intéressée, surtout n’insistez pas. Respectez sa décision et ne tombez pas dans l’acharnement, voire dans le harcèlement.

Comment séduire une fille quand on est timide ?

En matière de drague, la timidité peut poser un problème de taille. De nombreux hommes sont persuadés que ce trait de caractère gâche leurs chances de faire des conquêtes. Pourtant, il est tout à fait possible de séduire une fille quand on est timide, et même plusieurs. Pour en finir avec cette peur limitante, voici mes meilleurs conseils.

Juste avant, n’hésitez pas à rejoindre la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

LA TIMIDITE, UN ATOUT POUR SEDUIRE

Je vous entends déjà vous récrier à écouter ce que je vous dis. Comment cette timidité qui vous paralyse et vous empêche d’aborder pourrait-elle être un aout ?

Eh bien en réalité, les hommes timides sont appréciés de la plupart des femmes. Cela se comprend aisément quand on se penche un peu plus en détail sur cette question. S’ils plaisent tant aux filles, c’est qu’ils sont rassurants. Elles ont l’assurance qu’un mec timide ne va pas se comporter comme un gros lourd. Ni se la jouer « homme à femmes » en draguant toutes leurs copines. C’est aussi ce qui rend le fait d’être abordée plus valorisant, que si la démarche vient d’un playboy qui multiplie les tentatives de conquêtes.

La première étape pour séduire une fille quand on est timide, c’est donc de cesser de le voir comme un défaut rédhibitoire.

CONSEILS DE BASE

Que vous ayez envie de faire succomber une fille de votre entourage, ou une parfaite inconnue à votre charme, voici quelques conseils de base qui aident à séduire une fille quand on est timide :

  • cerner l’origine de sa timidité : même si nous avons naturellement un caractère plus ou moins affirmé, la timidité prend souvent sa source dans notre vécu et le résultat de nos expériences.

Il existe deux grands types d’origine à cette difficulté à aller vers les autres. Le manque d’estime de soi dans le savoir-être et le manque d’estime de soi dans le savoir-faire.

Dans le premier cas, vous ne vous accordez pas assez d’amour propre. Vous vous trouvez un ou plusieurs défauts rédhibitoires et vous pensez que tous les hommes sont plus séduisants que vous. En revanche, vous êtes conscient de vos capacités à réussir des choses.

Dans le second, vous appréciez votre personne mais vous doutez de vos capacités à intéresser et à séduire. Il est important de bien faire la distinction, car les solutions apportées diffèrent sensiblement.

  • apprendre à s’accepter : si vous manquez d’estime de vous, il est impératif de commencer par faire la paix avec vous-mêmes. Comment une femme pourrait-elle vous aimer si vous vous détestez ?

Commencez par faire la liste de vos qualités. Vous doutez d’en avoir ? Pensez aux compliments que vous font vos amis et votre entourage. Il y a forcément des choses qu’ils apprécient chez vous. Dressez ensuite celle des choses qui vous rendent fier de vous. Et recherchez les qualités dont vous avez dû faire preuve pour les accomplir. Par exemple, pour réussir à obtenir votre diplôme, vous avez dû vous montrer travailleur et persévérant.

Acceptez le fait que vous puissiez avoir des défauts. C’est aussi pour cela que les gens vous aiment. Pensez à de grands séducteurs, comme Serge Gainsbourg. Son caractère exécrable et son physique disgracieux ne l’ont pas empêché de faire tourner la tête des plus belles femmes de son temps.

  • booster sa confiance en soi : c’est votre confiance en vous qui est défaillante ? Il est temps de la booster. Comme décrit précédemment, lister toutes les réalisations dont vous êtes particulièrement fier. Ressortez vos diplômes, vos médailles sportives ou cet exposé qui vous a valu tant de louanges.

Avoir sous les yeux de ce dont vous êtes capables est une aide précieuse. Car notre cerveau a besoin de se rattacher à des choses concrètes.

Utilisez vos souvenirs comme des ancres : chaque fois que vous sentez le doute vous envahir, remémorez-vous l’un de vos moments de gloire. Pratiquez des activités telles que le sport, le théâtre ou le bénévolat pour une association. Ce sont également un bon moyen de gagner en assurance. Cerise sur le gâteau, ces loisirs seront autant de sujets de discussion potentiels avec votre future conquête. Et donc, autant d’occasions de rencontrer des filles.

  • rester naturel : pour séduire quand on est timide, il peut être très tentant de jouer un rôle pour donner le change. Se composer un masque derrière lequel on peut cacher ses doutes est rassurant. Mais c’est la pire des choses à faire.

D’abord, parce qu’il est impossible de faire semblant indéfiniment. Cela demande une énergie considérable. De plus, vous ne profiterez pas de vos rencontres si vous passez votre temps à essayer de protéger votre couverture.

Ensuite, imaginez que le charme opère et que la fille qui vous plait tant tombe sous le charme de votre double imaginaire. Que va-t-il se passer ensuite, lorsqu’elle apprendra la vérité ? S’il y a bien une chose que les femmes détestent, ce sont les mensonges.

Pour séduire, vous devez jouer la carte du naturel. Si on doit vous aimer, il faut que ce soit pour vous, pas pour une illusion. Il y a forcément une femme qui sera charmée par l’homme que vous êtes, et même plusieurs.

séduire une fille en timide

SEDUIRE UNE FILLE QUE VOUS CONNAISSEZ

Vous avez craqué sur une fille qui fait partie de votre entourage ? Et vous vous demandez comment vaincre votre timidité pour vous rapprocher d’elle ? Les conseils suivants devraient vous aider à lui montrer votre attirance, sans perdre vos moyens :

  • tenter une approche virtuelle : les réseaux sociaux sont un excellent outil de communication, en particulier pour les timides. Vous pouvez donc commencer par vérifier si la fille qui vous intéresse y est présente.

Si c’est le cas, envoyez-lui simplement une demande d’ami toute simple, sans tenter quoi que ce soit d’ambigu. C’est un bon moyen de nouer le contact. Et d’échanger sur vos points communs, vos centres d’intérêt et vos passions respectives.

Attention : ne tombez pas dans le piège du virtuel. Un tel échange n’est intéressant que s’il sert de préambule à une dialogue dans le monde réel. C’est ce que vous devez garder à l’esprit. Notez que même si le rapprochement n’est pas le but premier, les réseaux professionnels comme Linkedin ne sont pas à négliger pour initier le contact en douceur.

  • nouer des liens avec son entourage : une autre stratégie si vous n’osez pas aborder directement votre dulcinée, c’est de commencer par vous faire apprécier de son entourage.

S’il s’agit de l’une de vos collègues de travail, soyez aimable avec les personnes avec qui elle s’entend bien. Si vous avez des amis communs, rapprochez-vous d’eux. Une femme sera toujours mieux disposée à votre égard, si elle voit que son entourage vous apprécie.

Attention : n’en faites pas trop non plus. Elle pourrait croire que vous tentez de séduire une autre et donc qu’elle ne vous intéresse pas. L’autre avantage de cette façon de faire, c’est qu’elle vous permet de glaner des informations sur votre dulcinée qui peuvent s’avérer utiles pour la suite.

  • attendre le moment propice : ce conseil semble aller de soi et pourtant, de trop nombreux hommes tentent d’initier le contact avec une femme alors que celle-ci n’est visiblement pas disponible. Si vous êtes timide, vous risquez d’être encore plus déstabilisé par sa réaction et de ne plus rien oser faire du tout.

Le meilleur moment pour engager la conversation est soit celui où la demoiselle en question est détendue, soit celui où vous pouvez vous montrer à votre avantage. La pause déjeuner est une excellente illustration du premier cas, le second concerne par exemple un moment où la femme que vous voulez séduire a besoin d’un coup de main. C’est une excellente occasion de lui faire une bonne première impression.

  • se rapprocher en douceur : pour séduire une fille quand on est timide, pas besoin de lui sauter dessus au premier échange ni de lui faire un numéro de dragueur de cinéma, bien au contraire. Là encore, votre timidité est loin d’être un handicap. Allez-y en douceur. Commencez par engager le dialogue avec elle et arrangez-vous pour qu’elle passe un bon moment. Cette première étape est la plus importante.

Comme vous la voyez régulièrement, arrangez-vous pour réitérer l’expérience sans autre but, dans un premier temps que celui de vous faire apprécier votre compagne. Ces moments agréables renforceront votre confiance en vous. Vous n’en serez que plus détendu lorsqu’il s’agira de passer à l’attaque, en amenant les choses sur le registre de la séduction.

ABORDER ET SEDUIRE UNE INCONNUE

Vous pensez que vous êtes trop timide pour aborder une inconnue sur qui vous avez flashé dans la rue ou en soirée ? Voici les clés pour séduire une inconnue quand on est timide :

  • la respiration, une alliée face au stress : la montée brutale du stress face à une fille qui vous plait est le premier facteur paralysant, qui vous empêche de passer à l’action. Votre souffle devient court, vos mains moites et votre cœur se met à battre la chamade.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de briser ce cercle infernal grâce à une bonne dose de volonté et des exercices de respiration appropriés. Au moment même où vous sentez que l’adrénaline commence à monter, forcez-vous à prendre une grande inspiration par le nez puis à expirer lentement l’air par la bouche.

Ainsi, vous maintenez une oxygénation correcte du cerveau, ce qui empêche l’angoisse de s’installer. Continuez ainsi en vous concentrant sur votre respiration, jusqu’à ce que votre rythme cardiaque redevienne normal.

  • mettre son esprit sur « off » : parfois, pour surmonter ses peurs, il est nécessaire de déconnecter votre cerveau pour l’empêcher de vous assaillir de mille questions. Séduire une fille quand on est timide en l’abordant directement fait partie de ces situations, où il est indispensable de lâcher prise.

La meilleure technique pour réussir, c’est de passer à l’action dès que vous avez repéré une femme qui vous attire. Ne prenez pas le temps de réfléchir et forcez-vous à marcher vers elle d’un pas décidé, le sourire aux lèvres.

Je ne vais pas vous mentir, ce sera difficile les premières fois. Mais plus vous pratiquerez cet exercice, plus vous gagnerez en assurance. Le besoin de vous forcer finira par laisser place à l’excitation d’une belle rencontre potentielle.

Si vous prenez un « râteau », n’en soyez pas offusqué. Tout au contraire, considérez-le comme une victoire car il est la preuve que vous avez réussi à surmonter votre peur et que vous avez survécu.

  • travailler sur ses peurs : pour surmonter votre timidité, vous devez identifier clairement ce qui vous fait le plus peur, au moment d’aborder une inconnue afin de pouvoir travailler dessus.

Si c’est le fait de parler à une inconnue qui vous gêne, commencez par aborder les femmes au hasard dans la rue pour leur demander un simple renseignement, sans rien tenter d’autre. Cela vous permettra de dédramatiser la situation et de faire retomber la pression, puisqu’il n’y a pas d’enjeu.

Si c’est la peur de ne pas savoir quoi dire, fixez-vous pour objectif de lier la conversation pendant quelques minutes avec une nouvelle personne chaque jour. Des connaissances de travail par exemple. Le plus important est de faire ce travail de façon régulière car plus on se confronte souvent à sa peur, moins elle prend d’ampleur.

  • utiliser une approche simple : pour séduire une fille quand on est timide, le mieux est d’utiliser une approche toute simple. Ne cherchez pas à imiter les phrases entendues dans les films ou les accroches des grands gourous de la séduction. Répéter un pitch appris par cœur manque cruellement de naturel.

En plus, vous risquez d’être stressé par la peur d’oublier votre discours et de perdre encore plus vos moyens. Commencez simplement par trouver un prétexte pour aborder la femme qui vous plait. Faites-lui un compliment et soyez simplement vous-mêmes.

La timidité peut être handicapante avec les femmes. Pourtant, séduire une fille quand on est timide n’a rien d’une mission impossible. Et vous avez tout ce qu’il faut pour faire tomber la gent féminine sous votre charme, même si vous manquez d’assurance. Commencez par vous pencher sur l’origine de votre blocage pour travailler votre amour-propre et votre confiance en vous.

Si la demoiselle fait partie de votre cercle de connaissances, les réseaux sociaux et son entourage sont deux moyens intéressants de vous rapprocher d’elle. Pour draguer une inconnue, commencez par des exercices simples en décomposant les différentes étapes d’une approche, afin de faire retomber le stress.

Quoi qu’il en soit, le plus important est toujours de rester vous-même. Une fois lancé, vous serez fier d’avoir osé passer à l’action !

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation

Comment draguer une fille quand on est timide ?

Est-ce que vous êtes quelqu’un qui vient de loin avec les filles ? Arrivez-vous à draguer une fille alors que vous êtes timide ? Avez-vous eu un passé troublé ? Peut-être avez-vous eu des années où vous étiez déprimé, des problèmes avec les gens en général. Pas seulement des difficultés avec les filles, mais des difficultés sociales. Donc, cela a été difficile d’avoir des discussions normales avec une caissière ou une boulangère, peu importe.

Si c’est votre cas, vous avez l’impression de venir plus loin que les autres. Alors, cet article est pour vous car je vais vous enseigner comment gagner confiance en vous pour être plus à l’aise avec les gens. Et bien sûr, comment être séduisant naturellement auprès des filles alors que vous êtes timide.

Juste avant, n’hésitez pas à rejoindre la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

ASSUMER SA TIMIDITE

Le premier conseil, c’est d’assumer le fait que vous soyez timide. Vous ne pouvez pas vous mentir à vous-mêmes. Réalisez que vous venez de loin. Il ne faut pas forcément avoir la tchatche pour apprendre à draguer. La drague, ce n’est pas un sport réservé aux mecs qui ont confiance en eux. Vous avez aussi votre chance avec les filles.

Pourquoi est-ce si important ? Parce que si vous n’assumez pas votre situation, vous ne comprendrez pas pourquoi d’autres personnes progressent mieux que vous. Des gens vont avancer plus vite que vous en séduction et vous allez vous sentir mal et culpabiliser. Vous allez devenir jaloux, ce qui sera problématique. J’étais comme ça, en réalité. Le mec bizarre qui ne comprenait pas les signaux sociaux et qui déprimait un jour sur deux. Donc, je comprends votre cas.

Avant même de commencer la séduction, j’étais dans un stade dans lequel j’étais déprimé, la tête dans mon oreiller, ne comprenant pas pourquoi je n’arrivais à rien. Pas seulement avec les filles, mais aussi avec les gens. J’avais du mal à entrer dans leurs délires et à interagir avec eux. Quand j’ai commencé la séduction, je ne me suis pas dit : « Je veux devenir un dieu en un mois ». Je me suis laissé du temps.

Par ailleurs, oubliez cette idée selon laquelle la drague est réservée aux alphas et aux mâles dominants. Statistiquement, c’est impossible. Sortez-vous cela de la tête. Les alphas ne peuvent pas avoir toutes les filles. Il y a des filles qui cherchent autre chose, un autre type d’homme : des filles timides, des filles qui s’ennuient en couple et qui ont envie de changer d’air. A vous de les repérer, il y en a à foison.

N’oubliez pas non plus que certaines filles font le choix d’un mec plus posé, qui a moins de choix que le mâle alpha, car cela les rassure. Donc, tout n’est pas perdu pour draguer une fille, même si vous êtes timide !

SE DONNER DU TEMPS

Ce qui m’amène à mon deuxième point. Pour s’améliorer avec les filles, il faut régulièrement sortir pour les aborder dans la rue. Trois fois par semaine, voire plus si vous voulez progresser encore plus vite. Mais si vous galérez avec les filles, ce n’est pas trois fois par semaine. Ce nombre, c’est pour le type qui s’en sort normalement. Celui qui a eu des copines quand il était plus jeune et qui a eu des conquêtes. Mais pour celui qui est timide, pas seulement avec les filles mais aussi avec les gens, ce n’est pas suffisant.

Ce que j’ai réalisé quand j’ai commencé la séduction, c’est que j’avais un vrai travail à faire : pas seulement sur la séduction mais surtout de me créer toutes les expériences que je n’ai pas eues quand j’étais plus jeune. Le travail que vous devez faire, ce n’est pas seulement devenir séduisant avec les filles. C’est que toute l’expérience que vous n’avez pas eue quand vous étiez jeune, le moment où les gens sortaient quand ils étaient au collège ou au lycée et où vous restiez enfermé, vous avez besoin de recréer cette expérience.

Le fait de sortir aborder des filles va vous aider justement à récréer cette expérience. Pour devenir plus drôle, comprendre comment flirter, avoir une intelligence sociale, repérer les signaux sociaux et les signes d’intérêt. Bref, ce sont des signes sociaux basiques que vous ne comprenez peut-être pas à l’heure actuelle. Mais vous allez les comprendre.

Vous devez sortir plus que les autres pour progresser et rattraper les expériences du passé. Quand je commençais, je sortais tous les jours de la semaine et les résultats sont arrivés rapidement. Je n’ai pas envie de vous faire croire que vous n’allez pas galérer. Dans les premières semaines, j’ai eu mon premier résultat. Dans les premiers mois, j’ai réussi à conclure avec une dizaine de filles, alors que j’étais encore timide. Vous voyez, il y a de l’espoir !

Après, vous pouvez choisir la meilleure stratégie pour vous : draguer, ça ne se résume pas forcément à la rue, les bars et les boites. Mais aussi l’école, les amis, le lieu de travail, les lieux publics et Internet. Donc, même si vous êtes timide, vous pouvez vous mettre en valeur. Vous n’êtes pas nécessairement doué en drague de rue, alors vous pouvez vous intéresser à la drague sur Internet. Choisissez la stratégie qui vous correspond le plus.

Il faut toujours que vous gardiez en tête le fait suivant : vous êtes intéressant. Si vous avez peur de draguer une fille parce que vous êtes timide, c’est souvent par peur d’être jugé. Nous sommes tous uniques, avec notre histoire, nos envies. Ne mettez pas la fille en face de vous sur un piédestal. Elle est comme vous. Vous avez un passé, vous avez des projets. A vous de trouver les bonnes histoires pour parler de vous.

Et surtout, ne vous rabaissez jamais. Apprenez d’abord à vous mettre en valeur avec les histoires que vous avez vécues, puis décidez véritablement de vivre des histoires folles. Essayez de vous bouger pour avoir de nouvelles choses à raconter.

ARRETER LES MEDIAS

Le troisième conseil, c’est que si vous êtes un mec qui a tendance à être déprimé, qui ne s’aime pas beaucoup, qui se plait souvent. Vous devriez arrêter les médias et la télévision, ainsi que les jeux vidéo. Arrêtez ces conneries qui vous donnent de l’énergie négative. Vous en avez suffisamment comme ça.

Ce que j’ai réalisé quand j’ai commencé à séduire, je me suis dit : « Ce qui sort de ta tête, c’est négatif. » Je réalisais que toutes les pensées tournaient naturellement en boucle dans ma tête. En fait, cela ne m’aidait absolument pas. J’avais des pensées de colère, des pensées déprimantes, et les mêmes sujets revenaient tous les jours. Je ne pouvais pas continuer ainsi (et je n’étais pas bourré).

Ce sont les médias qui véhiculent ce genre de pensées toxiques. Parfois, ce sont des choses intéressantes mais on n’arrive souvent pas à filtrer. Les jeux vidéo peuvent être géniaux, mais ils n’aident pas pour se développer. Ils ne reflètent pas la réalité, ce n’est pas la réalité. Même chose pour la radio. Stoppez cette énergie négative en arrêtant ces médias.

draguer fille timide

RAJOUTER DU POSITIF

Les relations négatives ont également une influence sur votre vie : si vous trainez avec des gens négatifs, vous allez devenir négatif car vous allez adopter un état d’esprit négatif. Par conséquent, coupez les ponts ou alors limitez la fréquentation.

Fréquentez au contraire des personnes qui pensent positif et qui vont vous pousser vers le haut. En faisant cela, vous arrêterez de vous plaindre, ce qui peut vous desservir quand vous parlez avec des gens.

Entamez une sorte de « lavage de cerveau », en lisant des livres pour le conditionner, en écoutant des séminaires, des conférences audio, des vidéo motivantes sur Youtube. Ce sont des moyens qui vont ajuster vos pensées. Evidemment, ce sont des vidéos de développement personnel, sur la nutrition, l’entrepreneuriat, pas des vidéos de chats tout mignons. Des vidéos qui vont vous aider à vous focaliser sur vos objectifs et changer votre vie.

C’est ce que j’ai fais et ce que je fais encore actuellement. Je le fais quotidiennement. Cela fait une énorme différence.

Allez également à de vraies conférences, sur le développement personnel par exemple, où vous allez voir d’autres personnes qui réussissent et qui vont vous donner de l’espoir. Cela va vous permettre d’être focalisé sur votre objectif. Pourquoi est-ce important ? Ce conditionnement positif va vous aider à vous améliorer plus vite avec les filles.

Parce que la raison pour laquelle vous galérez, c’est que vous avez dans la tête toute cette négativité accumulée au fil des années. Une sorte de boule d’énergie négative regroupant vos pensées négatives, comme lorsque vous vous trouvez des excuses pour ne pas aborder une fille : « Elle est occupée », « Je n’ai pas assez de filles », « Je suis un cas désespéré », « Elle est trop belle pour moi ».

Ce mental négatif vous plombe littéralement. Et les gens avec lesquels vous parlez le sentent. C’est comme une aura autour de vous qui vous suit en permanence. Et cette aura de négativité repousse les autres, alors que la positivité va les attirer. Quand vous êtes dans un état d’esprit positif, même si vous êtes timide, vous avez plus de chances pour draguer une fille. Quand vous vous sentez mal, peu importe si vous abordez 300 filles, il n’y aura aucun résultat.

Pour vous aider à aborder, adoptez l’attitude du sportif de haut niveau. C’est-à-dire que vous devez vous comporter comme un gagnant, un winner. On y croit. Mentalement, un compétiteur ne se rend pas à sa compétition en se disant qu’il finira dernier. Il y va en se projetant être le champion. Même des cris de motivation peuvent aider à avoir un meilleur mental (évidemment, faites-le discrètement).

DIMINUER SES ATTENTES

Pour finir, si vous venez de loin, que vous êtes un grand timide et que vous voulez draguer une fille, diminuez vos attentes. Vous ne pouvez pas vous attendre à aller aussi vite que les autres personnes qui n’ont pas de problème de confiance en eux et de problème de timidité. Vous pourrez progresser, vous améliorer, mais vous avancerez plus lentement que les autres. Comprenez bien cela. Comme un sportif, préparez-vous à l’échec pour relativiser. Vous relevez un défi : s’il ne fonctionne pas, vous en refaites un autre.

Et tout le monde est différent : un mec qui n’a pas d’expérience avec les filles peut prendre quinze numéros en un week-end, en étant cool naturellement. Il était posé et sociable. A l’inverse, un mec qui tire la tronche, en colère, qui se sent comme une merde, n’arrive à rien. Tout simplement parce qu’il est trop sévère envers lui-même. A chaque échec, il s’auto-critique, et il n’accepte pas le fait qu’il n’arrive à rien quand il débute la séduction.

Ce que je veux dire par là, c’est que si vous venez de loin et que vous débutez la séduction, vous devez vous satisfaire de tous les petits progrès. Par exemple, si vous n’avez jamais abordé de votre vie, abordez juste une personne, même si vous vous prenez un « vent ». Et félicitez-vous pour cet acte de bravoure, parce que vous venez de sortir de votre zone de confort. Forcez-vous à vous féliciter.

Autre exemple : sur dix approches, vous vous prenez dix « râteaux ». Mais vous n’avez jamais abordé de votre vie. C’est magnifique ! La prochaine étape, ce serait : avoir une conversation de 5 secondes, puis après de 10 secondes. N’importe quel micro-progrès doit vous satisfaire.

Même si, sur vingt filles, vous avez pris un seul numéro, c’est déjà une énorme victoire. Car les semaines d’avant, vous n’arriviez pas à prendre un numéro. Et vous progresserez la semaine d’après, et ainsi de suite. Vous réussissez vos micro-progrès de plus en plus et vous finissez par entrer dans une spirale positive de succès. Vous vous félicitez sans arrêt, et c’est comme cela que vous réussissez.

En revanche, si vous vous plaignez à chacune de vos approches et à chacun de vos « râteaux », vous allez rapidement vous décourager et abandonner. Donc, arrêtez de vous critiquer. Soyez gentil envers vous-mêmes et félicitez vous pour chaque petite étape franchie.

PROGRESSEZ A SON RYTHME

Visualisez votre progression : avant d’être un champion, le compétiteur s’est d’abord entrainé tout seul, puis il a participé à quelques compétitions, avant d’aller aux Jeux Olympiques. Vous, c’est pareil. Mettez-vous à l’épreuve régulièrement et faites des avances aux personnes qui ne vont pas vous intimider, que l’on ne compte pas séduire (votre boulangère par exemple).

Posez des questions ouvertes toutes bêtes pour commencer, en demandant l’heure ou les toilettes, son chemin, et pourquoi pas dans les queues de supermarchés. De cette manière, vous vous habituez et progressivement, vous visez plus haut. Entrainez-vous massivement.

Au fond, le déclic pour draguer une fille, quand on est timide, c’est de se dire que si vous voulez vraiment faire des progrès, il va falloir arrêter de penser « drague » mais plutôt « communication ».

Vous allez vous rendre compte, si vous êtes honnête avec vous-mêmes, que vous avez un problème non seulement en drague, mais aussi en communication avec tout le monde. Votre boulangère, votre chauffeur de taxi, vos collègues, vos parents, vos amis.

Pour chaque conversation, vous devez partir en laissant le sourire sur le visage de la personne en face de vous. Je ne vous demande pas de draguer des enfants, des mamans ou des licornes. Simplement, forcez-vous à avoir de bonnes interactions sociales avec les autres. Partez toujours en laissant le sourire sur la personne en face de vous.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation