Draguer sur les réseaux sociaux : un environnement hostile ?

Dans ce nouvel article, nous allons nous intéresser aux réseaux sociaux : comment draguer sur les réseaux sociaux ? Comment les utiliser pour draguer et aborder les personnes qui nous intéressent ? J’ai déjà abordé les applications de rencontres dans un précédent article ici.

Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien. On les utilise tous les jours, pour se tenir informé des nouvelles de nos proches, nos amis, notre famille. Egalement pour se tenir au courant de l’actualité, ou même pour savoir ce que Chantal a mangé à midi, mais aussi parfois pour draguer.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

Le fonctionnement des réseaux sociaux

Mais comment faire concrètement pour que la personne que l’on veut séduire s’intéresse à nous ? Comme pour les applications de rencontres, les hommes harcèlent constamment de messages les femmes, et souvent les plus jolies. Ces dernières doivent donc filtrer leurs messageries. On doit alors sortir du lot, se démarquer et provoquer l’intérêt de la fille que l’on convoite.

Les femmes ont à nouveau le pouvoir sur ces plates-formes. A l’instar d’Instagram, tout repose sur le visuel. Si on met de jolies femmes sur de jolies photos travaillées, cela va attirer davantage de monde et de « likes ».

L’avantage avec les réseaux sociaux, c’est qu’on peut rester anonyme, posé bien tranquillement derrière son ordinateur ou son portable, pour parler avec des gens. Pour les timides, c’est parfait pour approcher des inconnues, mais comment procéder ?

On va donc s’intéresser aux principaux réseaux sociaux, à savoir : Facebook, Snapchat, Instagram et WhatsApp. Ces réseaux sociaux sont différents dans leur manière de fonctionner, donc il faut comprendre leur mécanisme pour pouvoir attirer l’attention des filles qui nous intéresse.

Comment draguer sur les réseaux sociaux : le cas de Snapchat

Déjà, il faut commencer par faire une demande d’ami auprès de la personne concernée, et il faut que cette personne sache qui on est. Car parfois les pseudos sur Snapchat sont très « bizarres » et on a des difficultés à savoir qui est la personne derrière ce pseudo. Il faut que la personne nous accepte dans sa liste d’amis.

Si elle nous accepte (ou si on accepte sa demande, ça peut aussi se faire dans ce sens-là), on peut discuter avec elle par texto, mais aussi en lui envoyant des photos éphémères. Des photos qui disparaissent après un certain temps, ou alors on peut aussi les enregistrer sur Snapchat.

Les règles d’or de Snapchat

Mais pour que la phase de séduction se passe correctement, il y a quelques règles à prendre en compte :

  1. réfléchissez bien aux photos que vous allez envoyer : la fille les montrera à ses copines pour avoir leur avis. Ca peut être des photos osées ou marrantes, mais elles doivent rester assumées ;
  2. soyez naturel : c’est ça qui fait l’identité de Snapchat, vous êtes au naturel (certes il y a les filtres chien mais vous voyez où je veux en venir). Vous ne pouvez pas jouer de rôle, ne surjouez pas le côté beau gosse pour impressionner la fille ;
  3. pensez à personnaliser vos photos et à les diversifier : surtout si vous êtes en contact avec plusieurs filles.

Vous devez mettre à l’aise la fille pour qu’elle éprouve un intérêt à votre égard et continue de vous parler. Pour qu’elle accepte de vous voir en vrai en rendez-vous. Evitez les conversations interminables, allez directement à l’essentiel (mais pas trop, pour ne pas la brusquer !).

Comment draguer sur les réseaux sociaux : le cas de WhatsApp

Cette application sur mobile permet d’échanger des messages avec d’autres personnes, à la différence que l’on ne paie pas les SMS. WhatsApp se différencie des autres réseaux, dans le sens où on a un réseau wifi direct et un système de messagerie plus performant. Il est plus rapide que celui de nos SMS : si on est en conversation avec une fille, nous ne sommes jamais déconnectés.

Il y a également des notifications qui permettent de savoir si votre message a bien été envoyé avec succès. Vous pouvez également créer des discussions de groupe, en créant des groupes pour parler entre amis, organiser des soirées ou des voyages. Enfin, vous pouvez envoyer des gros fichiers, sans restriction de taille.

Comment faire pour séduire sur WhatsApp ? Voici quelques conseils :

  1. ayez une bonne orthographe : écrivez correctement vos messages. Vous pouvez faire des messages vocaux mais qui doivent rester courts ;
  2. utilisez l’humour : en réfléchissant par exemple à des histoires qui vous semblent intéressantes ou drôles. Vous devez donner l’envie à la fille de vous voir en vrai ;
  3. jaugez l’implication de la fille dans la conversation : est-elle intéressée ou non ? Fait-elle des relances ou non ? ;
  4. restez naturel : pas besoin d’en faire des tonnes ;
  5. attention à la taille des messages : leur taille doit rester équivalente à ceux envoyés par la fille ;
  6. variez les formats : alternez les textos, les vidéos et les photos. Cela évitera la monotonie chez la fille, elle ne s’ennuiera pas et cela la surprendra.

Le but de WhatsApp, comme pour les applications de rencontres, c’est de se rencontrer et discuter par téléphone, puis fixer le rendez-vous pour se voir en vrai plutôt que devant un écran. Vous devez vous voir le plus tôt possible, ne laissez pas trainer des conversations virtuelles et privilégiez le réel.

Comment draguer sur les réseaux sociaux : le cas de Facebook

Maintenant, c’est au tour de Facebook. Sur Facebook, vous devez déjà demander la personne en ami. C’est une contrainte particulière à Facebook : la personne doit vous valider. Même en lui envoyant un message, il est très peu probable qu’elle le voit un jour et vous réponde.

Mais passons : vous vous entendez bien avec une fille en particulier, ou alors vous avez demandé une fille en ami, elle vous a accepté par pure curiosité (ou peut-être pour avoir un ami de plus dans sa liste). Peu importe les raisons. Comment savoir si elle est intéressée ?

Déjà, si elle n’est pas intéressée, elle ne répondra pas à vos messages, à aucun d’entre eux. Que les choses soient claires. Et n’insistez pas, ne la harcelez pas. Si elle n’est pas intéressée, passez à autre chose.

De plus, ayez toujours en tête que même sur Facebook, toutes les femmes se font courtiser par des mecs qui veulent les séduire. Sur les réseaux, elles doivent faire le tri, elles n’ont pas le choix. Sortez donc du lot !

Les signes d’intérêt

Si elle est intéressée :

  1. elle peut vous complimenter : en général, c’est sur le look. C’est quelque chose de rare parce qu’on accorde pas autant d’importance aux compliments que les femmes. Les femmes complimentent très peu car, contrairement aux hommes, elles savent ce que veut dire un compliment ;
  2. elle peut être jalouse envers les autres filles avec qui vous trainez : elle veut savoir ce que vous faites, avec qui. Elle peut se fâcher si elle voit qu’une autre fille aime ou commente vos photos Facebook. Ainsi, elle recherche votre attention en agissant de la sorte. Et ça, c’est un très bon point ;
  3. elle peut flirter avec vous : elle peut faire semblant de vous provoquer, de jouer un peu avec vos nerfs. Elle vous taquine, en vous envoyant des émojis, des moqueries affectueuses, des sous-entendus sexuels, ou même des petits surnoms ;

Dans ce cas-là, vous la taquinez en retour, sans la clasher. Le but n’est pas d’en venir au conflit et d’être méchant. Vous devez rester fun et léger.

Pour finir, proposez un rendez-vous assez tôt : si vous mettez trop de temps à vous décider et passer à l’action, la fille ira voir ailleurs. Elle se lassera et ne répondra plus à vous messages. Cela signifie qu’elle est suffisamment en confiance pour vous voir en vrai. Jackpot ! Il ne vous reste plus qu’à planifier le rendez-vous.

Comment draguer sur les réseaux sociaux : le cas d’Instagram

Comment attirer son attention ?

C’est sur ce réseau social que l’on est tenté d’aborder toutes sortes d’inconnues qui nous plaisent. Instagram reflète votre vie. Votre profil symbolise votre vitrine de vie : c’est ce que vous offrez aux abonnés qui vous suivent ou qui veulent vous suivre. Donc, votre profil Instagram doit être intéressant et soigné. Evitez les filtres, même si les stars et de plus en plus d’utilisateurs en font usage pour ramener beaucoup plus de « likes ». Renseignez bien votre biographie afin que les gens sachent à qui ils ont affaire .

Sélectionnez bien les personnes et ne choisissez pas n’importe qui. Une fois que vous avez choisi la cible, il faut commencer par la « follow » (suivre) et attendre qu’elle nous « follow » en retour. Si elle s’abonne en retour, il y a de l’intérêt réciproque parce qu’elle a vu votre profil. En général, quand une fille reçoit une demande d’abonnement, elle va vérifier sur le profil Instagram. Si votre profil ne ressemble à rien, elle ne trouvera aucun intérêt à te suivre, d’où l’intérêt de soigner son profil Instagram.

Ensuite, il faut attirer son attention : elle est harcelée de messages de mecs en tous genres, qui veulent son attention. Donc, commencez déjà par « liker » quelques-unes de ses photos (pas toutes !). 2-3 maximum, mais pas les plus récentes : choisissez-en qui datent de deux semaines ou d’un mois. Cela vous évitera de passer pour un mec bizarre qui la suit tout le temps, et qui attend avec impatience sur Instagram sa prochaine publication.

Attendez quelques heures avant de réagir et d’aimer sa nouvelle photo. Vous pouvez aussi laisser un petit commentaire, mais attendez là encore quelques heures avant d’agir.

Vous devez lui montrer que votre vie est trépidante et exceptionnelle : vous avez une bonne énergie, une énergie positive et fun. Envoyez des stories positives, prenez vous en photo avec vos amis pour véhiculer une bonne énergie. Postez aussi vos activités et loisirs. Cela intriguera la fille et l’amènera à s’intéresser davantage à vous.

Passez à l’action !

Une fois que vous avez réalisé toutes ces différentes étapes, il reste une chose à faire avant de passer à l’action : il faut s’assurer que la personne qui nous intéresse ait vu les stories. Et qu’elle a aimé quelques photos de vous en retour.

A ce moment-là, vous pouvez passer à l’attaque. Vous avez deux possibilités :

  1. soit vous réagissez à une de ses stories avec un emoji ou par rapport à une activité qu’elle aime faire, ou alors vous envoyez le premier message avec un texto contextuel par rapport à la story (pourquoi pas en rapport avec une de ses activités) ;
  2. soit vous faites plus original, vous ne parlez pas de ses stories, et vous envoyez un message qui l’incitera à répondre de manière ouverte. Un message qui a un rapport avec son profil, sa biographie (que vous avez lu bien avant !). Ca peut être, par exemple, un point commun que vous avez trouvé entre elle et vous. Toujours dans une orthographe irréprochable.

Vous devez aussi vous respecter et la respecter en retour : pas d’insulte si elle ne répond pas à vos messages, pas besoin de la harceler. Elle l’est déjà suffisamment comme ça au quotidien. Ne vous dévalorisez pas : tout ce ci ne suscitera que de la pitié et vous perdrez de la valeur à ses yeux.

Assumez aussi vos intentions : expliquez-lui bien pourquoi vous la contactez (sans être trop cru non plus). Ne la survalorisez pas non plus : ce n’est pas une princesse, donc ne la traitez pas comme une princesse.

Pour terminer, restez mystérieux : vous n’êtes pas obligé de tout dire sur votre vie. Juste l’essentiel, quelques activités qui vous intéresse, vos passions, vos rêves. Prenez le contrôle de la situation. Et attendez au moins 1h avant de répondre à ses messages, sinon vous serez à ses yeux comme un mec dans le besoin.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation