Comment démarrer une conversation facilement ?

Salut les winners, c’est Maxou ! Dans cet article, nous allons découvrir sept conseils pour démarrer une conversation facilement. Cela vous est-il déjà arrivé de vouloir entamer la conversation, mais d’être bloqué par l’absence de sujets ? « Que vais-je lui dire ? », « Comment engager la conversation avoir l’air relou ? », « Que dire pour briser la glace ? »

Interagir avec ses pairs peut parfois s’apparenter à un véritable casse-tête chinois. Le pire, c’est que pendant que vous pédalez dans la semoule, d’autres conversent avec une facilité déconcertante. Mais comment font-ils donc ? Viennent-ils d’une autre planète ? Absolument pas. Ils se contentent d’appliquer à la lettre les sept conseils qui suivent.

Environnement, détails subtils, actualité en cours… Ce ne sont pas les moyens d’entamer la conversation qui manquent. Seulement voilà : pour le commun des mortels, le stress et la peur de se planter font perdre le nord. Alors même qu’ils ont toutes les clés en main, ils restent bouche bée face à la personne qui les intéresse.

Dans les lignes qui suivent, vous découvrirez sept astuces imparables pour briser la glace avec des parfaites inconnues. Petite précision : elles fonctionnent aussi bien avec de potentielles partenaires que de simples intérêts amicaux. Pour faire simple : que vous désiriez séduire une femme ou vous faire de nouveaux amis, les sept conseils qui suivent vous seront utiles.

Mis sur pied par des experts, testés dans des situations réelles, ils ont fait leurs preuves à de maintes reprises. En y ayant recours, vous êtes sûrs de faire mouche au moins neuf fois sur dix. Eh oui, pour celui qui sait sur quel bouton appuyer, se faire des amis est un vrai jeu d’enfant.

En quelques mots, il est capable de mettre en confiance n’importe quelle personne de son entourage. Ne soyez pas jaloux. D’ici à quelques minutes, vous aussi, vous serez capable de réaliser une telle prouesse.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un gentleman, rencontrer des femmes attirantes et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi nos secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

1) REBONDIR SUR VOTRE ENVIRONNEMENT

Peu importe l’endroit où vous vous trouvez, peu importe la situation, il y a au moins un élément qui peut vous servir d’accroche. Par exemple, est-ce que vous avez déjà entendu parler du roman que la personne qui vous intéresse bouquine ? Si tel est le cas, il vous sera facile de vous rapprocher.

Même une simple phrase telle que « alors déjà arrivée au chapitre où le héros rend son dernier souffle ? » peut faire mouche. Elle prouve à la personne en face de vous que non seulement vous avez lu le livre, mais en plus il vous a marqué. Et devinez ce qu’elle comprendra ? Que vous avez des centres d’intérêt en commun. Et ça, c’est quelque chose qui rassure l’homo sapiens.

De même, il est possible d’entamer une conversation en s’appuyant sur un vêtement, une plante ou même une paire de lunettes. Réellement, les possibilités sont sans limites. Si vous remarquez que la personne regarde des plats sur son fil d’actualité, parlez-lui de ce restaurant japonais qui fait des sushis à se damner.

Si vous avez déjà eu l’occasion de vous y rendre, enchainez avec quelques anecdotes intéressantes. Peut-être avez-vous été subjugué par la dextérité avec laquelle le maitre japonais découpait les filets de poisson ?

Peut-être est-ce l’atmosphère apaisante du lieu qui vous a laissé bouche bée ? Ou alors vous avez été littéralement séduit par les kimonos traditionnels des serveuses ? Vous êtes bien plus intéressant que vous ne le pensez.

2) METTRE SON INTERLOCUTEUR A L’AISE

Les gens aiment parler d’eux. C’est dans la nature même des hommes. Peu importe à quel point vous êtes merveilleux, vous ne serez jamais aussi intéressant que leur propre personne. Soyez curieux, mais réellement curieux.

Posez des questions sur la personne en face de vous : d’où sont originaires ses parents ? Quels sont ses projets personnels ? Où en est-il de sa carrière ? Attention cependant : pour que votre potentielle amie n’ait pas l’impression de passer un interrogatoire, mettez-y les formes. C’est-à-dire que vous devez enrober vos propos pour ne pas sembler trop inquisiteur.

Par exemple, supposions que vous ayez envie d’en savoir plus sur ses origines. Même si la personne est ouverte d’esprit, une question telle que « de quel pays es-tu ? » peut sembler brute. Même si vous êtes dans un aéroport ou que la personne est clairement une expatriée, ce n’est pas une bonne idée.

A la place, employez une formulation plus mielleuse, sans être lèche-bottes pour autant. « Dis-moi, d’où te viennent ces magnifiques yeux couleur océan ? » ou « Laissez-moi deviner. Cette couleur caramel, ce nez, ses grands yeux… Tu es une authentique beauté d’Asie du Sud-Est, n’est-ce pas ? ». Ces phrases feront une meilleure impression.

Prenez le temps d’en apprendre plus sur votre interlocutrice. La plupart des personnes pensent qu’il faut impressionner l’autre pour faire une bonne première impression. Ce n’est pas vrai, c’est même le contraire.

C’est en écoutant attentivement ce qu’il dit que vous le marquerez positivement. Plus il parlera, plus vous serez en mesure de vous trouver des points communs.

En outre, il aura la sensation d’être tombé sur un confident de choix. Combien de personnes connaissez-vous qui soient en mesure de résister au besoin pressant de parler ? Très peu. Il est temps de devenir l’une d’entre elles.

Si vous souhaitez avoir un coup de boost pour réussir à aborder les femmes alors que vous êtes timide, rejoignez le programme Drague Anti-Timides™. Nous vous montrerons la bonne façon de vaincre votre timidité avec les femmes et comment dissoudre vos croyances limitantes négatives.

3) RESTER SUR DES SUJETS LEGERS

L’espace d’un instant, mettez-vous à la place de la personne en face de vous. Comment vous sentiriez-vous si un parfait inconnu essayait d’en savoir sur votre vie intime ? Probablement que vous seriez mal à l’aise.

Dans le meilleur des cas, vous penserez que cette personne n’a aucun savoir-vivre. Dans la pire des situations, vous serez convaincu d’être en face d’un psychopathe.

Même si vous ne pensez pas à mal, il est nécessaire d’avoir une certaine réserve. Est-ce que cette personne vous fait une bonne impression ? Avez-vous envie d’en savoir plus sur elle ? Est-ce que vous avez la sensation d’avoir trouvé une âme sœur amoureuse ou amicale ?

Malgré toute cette frénésie, faites attention à ne pas aller trop vite. N’oubliez pas que vous avez croisé la route de cet individu il y a quelques secondes. Avant vous, ni vous ni lui n’aviez entendu parler l’un de l’autre. Ne mettez donc pas la charrue avec les bœufs.

Pour un début, restez sur des sujets légers. La météo, les difficultés à se mouvoir en voiture, les tendances vestimentaires actuels… Tous ces sujets sont autant de portes d’entrée vers une relation plus approfondie.

En revanche, si vous demandez d’entrée de jeu son point de vue sur des questions sensibles, à l’instar de la religion, gare à vous. Il y a fort à parier que cette personne n’ait plus jamais envie de croiser votre route, ou même de vous parler. Vous semblerez trop extrême pour elle.

démarrer conversation facilement
Par quel sujet commencerai-tu la conversation avec elle ? 😉

4) PARTAGER L’AMOUR, PAS LA HAINE

Tout le long de la conversation, arrangez-vous pour rester sur des sujets positifs. L’objectif est que la personne vous associe à un bon moment, qu’elle ait les yeux qui pétillent quand elle pense à vous. Toute cette positivité sera un pas de plus dans la bonne direction.

En revanche, si vous déviez systématiquement vers des sujets sensibles, il n’est pas sûr que l’histoire se termine bien. Guerre, chômage, politique… Même si vous avez rédigé une thèse de 2 000 mots sur les origines des mouvements indépendantistes corses, n’en dites rien.

Pensez-vous réellement que le moment soit approprié pour débattre de sujets aussi sensibles ? Encore une fois, n’oubliez pas : vous venez juste de faire sa rencontre. Tout le monde a une opinion sur des questions délicates.

Cependant, du fait de la nature controversée de ces dernières, il est de coutume de la garder pour soi. Ou alors de la partager uniquement avec des personnes dont on est proche. Restez loin de ces thématiques sombres, vraiment très loin.

A l’inverse, votre conversation sera plus fluide si vous vous en tenez à des conversations positives. Posez des questions qui incitent à se créer des souvenirs positifs. Si vous remarquez que ses yeux s’illuminent sur certains sujets, continuez dans cette voie.

Incitez votre interlocutrice à en dire plus sur cet événement si heureux. Partagez l’amour, pas la haine. Autant que possible, assurez-vous d’être un rayon de soleil dans la vie de ceux qui croisent votre route.

Si vous désirez devenir un homme attirant et séduisant avec les femmes, et les amener à s’intéresser à vous, découvrez la formation gratuite ALPHA 6.0™ : Les 6 paliers de la séduction. Vous y découvrirez six domaines sur lesquels travailler pour devenir un vrai winner avec les femmes.

5) SE SERVIR DE SON SENS DE L’HUMOUR

Attention : ce conseil est à prendre avec des pincettes. Premièrement, il faut garder en tête que l’humour est un concept très subjectif. Ce qui peut vous faire rire peut en dépiter plus d’un.

Deuxièmement, il se peut que vous ne soyez pas aussi drôle que vous ne le pensiez. Oui, le deuxième argument a du mal à passer, nous sommes d’accord. Pour autant, il est nécessaire de le rappeler.

Beaucoup de personnes – hommes comme femmes – sont sûres d’être drôles, alors qu’il n’en est rien. Si vous remarquez qu’une expression gênée se dessine systématiquement après l’une de vos blagues, attention. Il se peut que vous teniez plus du bouffon géant que de l’as de la comédie.

Dans le cas où vous êtes convaincu de cocher toutes les cases, n’hésitez pas à glisser quelques piques par-ci par-là. Pas tout le temps, au risque de sembler manquer de sérieux. Cependant, quelques jeux de mots bien placés ou des expressions rigolotes ne seront jamais de trop.

L’astuce est de rebondir rapidement et avec élégance sur les propos de votre interlocutrice. Montrez-lui que vous êtes une personne agréable, qui ne prend pas la mouche pour un rien. Paradoxalement, faites attention à ne pas rire de tout. En effet, si vous rigolez constamment, votre interlocutrice se dira que vous n’êtes pas une personne sérieuse.

6) SURFER SUR LES TENDANCES

Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Tout autour de vous se trouvent des milliers, voire des millions de sujets de conversation. Pour montrer votre intérêt envers les actualités en cours, démarrez votre conversation autour des événements populaires.

Une chanson qui fait fureur dans les discothèques, un restaurant dont la décoration laisse pantoise, un film qui séduit tout ceux qui le regardent. Il y a tellement de thématiques qui permettent d’aborder une personne. En plus d’être légers, ces sujets montrent que vous êtes une personne bien dans ses baskets.

Consciente de votre valeur, vous n’avez pas de peine à vous intéresser au monde extérieur. Mieux encore : c’est la preuve que vous êtes un extraverti en quête perpétuelle d’expériences nouvelles.

Il n’est pas nécessaire de se creuser les méninges pour démarrer une conversation. Très souvent, il suffit de se baser sur un thème extrêmement populaire au sein de la population.

Le risque, c’est de paraitre superficiel. Si vous abordez un sujet, il est utile d’y apporter une valeur ajoutée. Ne vous contentez pas de dire : « Le dernier Batman est excellent. »

A la place, mentionnez des passages qui vous ont plu ou des personnages qui vous ont tapé dans l’œil. Ainsi, vous montrerez que vous savez réellement de quoi vous parlez.

Si vous voulez apprendre à séduire une femme qui vous plait en particulier, découvrez dès maintenant le programme SP-9™ : Les 9 principes de la séduction pour plaire aux femmes. Ainsi, vous aurez toutes les clés en main pour devenir cet homme séduisant aux yeux de votre cible.

7) JOUER LA CARTE DU « PRINCE EN DANGER »

Pour cela, c’est extrêmement simple : demandez un service. Encore une fois, pas besoin d’aller trop loin. Demandez-lui de vous passer un livre, attirez son attention pour avoir un dépliant. Faites-lui comprendre que vous aimeriez quelques conseils quant au choix des repas.

En faisant appel à son caractère de chevalier servant, vous mettez cette personne en confiance. Vous la rassurez sur ses capacités de protecteur et sur votre innocence. Après tout, ne venez-vous pas de lui demander un service ?

Une autre astuce consiste à poser des questions ouvertes. Par exemple, interrogez-la sur ce qu’elle boit ou mange. Là encore, il est question d’appuyer sur la corde de la sensibilité émotionnelle. Néanmoins, c’est moins efficace que de solliciter un coup de main. Tout comme les gens aiment parler d’eux, ils aiment se sentir utiles.

En demandant de l’aide, vous leur donnez l’occasion de se prouver leur valeur. C’est un peu comme s’ils avaient une chance de dévoiler leur potentiel réel. Comment dire non à une telle proposition ?

Avec ces sept astuces, vous ne devriez plus avoir de peine à démarrer une conversation facilement. De personne timorée, vous deviendrez un être hautement sociable et apprécié par ses pairs.

Voulez-vous améliorer considérablement votre vie amoureuse ?

Contactez-nous dès aujourd’hui si vous souhaitez un coaching individualisé : CONTACTEZ-NOUS

Comment discuter avec les filles ?

Salut les winners, c’est Maxou ! Dans cet article, nous allons découvrir trois astuces pour apprendre à discuter avec les filles. Pour se faire, nous prendrons l’exemple d’un de nos étudiants coachés, Gabriel.

Voici l’histoire de Gabriel : il était assis dans son bar favori, avec ses amis. Lorsque soudain, il rencontre une jolie fille de l’autre côté du bar. Elle était en compagnie de son groupe d’amis, composé d’hommes et de femmes.

Pour Gabriel, cela ne le dérangeait pas du tout. Car il avait récemment terminé une de nos formations en ligne sur les rencontres. Grâce à notre expertise, il savait notamment comment discuter avec les filles dans n’importe quelle situation.

Même s’il n’était pas venu dans ce bar initialement pour rencontrer des femmes, il a vu cette situation comme une opportunité qu’il devait saisir. Il a donc décidé de montrer ses compétences en direct et d’aller discuter avec cette femme en question qu’il avait repéré.

En se dirigeant vers le groupe, il a pensé aux trois conseils principaux que son coach personnel lui avait donnés et aux techniques qu’il avait apprises. Dans cet article, vous allez découvrir ces trois conseils. Des conseils que nous vous encourageons à mettre en pratique si vous souhaitez discuter avec des filles.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

1) FAIRE UNE APPROCHE EN TOUTE CONFIANCE

1) SE COMPORTER COMME UN HOMME DE VALEUR

Le premier conseil qu’a appris Gabriel lors de son accompagnement, c’est d’aborder les filles en toute confiance. Son coach de Séducation lui a expliqué comment discuter avec les filles en les approchant avec confiance. Un homme qui sait discuter avec les filles doit être un homme confiant en lui, en toutes circonstances.

Ainsi, en ayant confiance en vous, vous montrez que vous pouvez apporter plus de valeur à la vie des femmes que vous souhaitez aborder que les autres hommes. Vous vous différenciez de la masse et de la concurrence masculine. Comportez-vous donc en homme de valeur.

Gardez à l’esprit que les femmes sont attirées par des hommes forts et confiants, qui peuvent ajouter une plus-value à leur statut social. Autrement dit, vous devez utiliser un langage corporel positif et bienveillant. Autrement dit, adopter une posture dominante et masculine, ancrée dans le sol et solide.

2) FAIRE UNE BONNE PREMIERE IMPRESSION PAR SON APPARENCE PHYSIQUE

Cela passe également par la tenue vestimentaire afin de créer une bonne première impression chez la fille. Habillez-vous à la mode tout en prêtant attention aux détails. Trouvez votre propre style afin d’être le plus à l’aise possible dans vos habits.

Enfin, prenez-soin de vous et de votre image extérieure. Certes, l’apparence physique n’est pas déterminante pour une femme. Mais elle entre en ligne de compte lors de la première impression. Ayez une coupe de cheveux soignée, une barbe bien rasée et entretenue. C’est vraiment le strict minimum pour renvoyer l’image d’un homme adulte et responsable.

Tous ces petits éléments qui vous semblent anodins peuvent facilement faire pencher la balance en votre faveur (ou en votre défaveur). Ils font la différence dans la façon dont les femmes vont vous voir, pour la première fois.

3) NE PAS SE REPOSER SUR SON PHYSIQUE

Ne commettez pas l’erreur fréquente que commettent les hommes naturellement beaux. Ils estiment que parce qu’ils sont beaux, ils n’ont pas forcément d’effort à fournir pour séduire. Or, c’est justement l’écueil à éviter. Même s’ils ont un avantage naturel, la beauté physique, ils deviennent souvent paresseux. Car ils ne comptent que sur leur apparence pour discuter avec les filles.

A l’inverse, les hommes qui ne pas sont pas attrayants physiquement peuvent aussi réussir à séduire et à discuter avec les filles. Ils doivent juste apprendre à se présenter d’une manière qui crée de l’attraction chez la fille.

Si vous souhaitez avoir un coup de boost pour réussir à aborder les femmes alors que vous êtes timide, rejoignez le programme 💉 DRAGUE ANTI-TIMIDES™ : le remède pour aborder cette beauté et te faire pousser des cou*lles (podia.com). Nous vous montrerons la bonne façon de vaincre votre timidité avec les femmes et comment dissoudre vos croyances limitantes négatives.

discuter avec filles
Apprends à avoir confiance en toi pour discuter avec cette fille 😉

2) UTILISER UNE PHRASE D’APPROCHE IMPACTANTE

1) NE PAS FORCEMENT CHERCHER L’ORIGINALITE

La deuxième astuce qu’a apprise Gabriel lors de sa formation, c’est de savoir utiliser des phrases d’approche impactantes pour intéresser la fille abordée. En effet, au cours de son entrainement sur la façon de discuter avec les filles, il a compris qu’une bonne phrase d’approche ne fonctionne pas de la même manière qu’une phrase apprise par cœur ou trouvée sur Internet.

Son coach de rencontres Séducation a souligné le fait que les belles femmes ont probablement entendu toutes les phrases d’approche du monde. Des phrases qu’il y avait dans les livres de séduction et sur les forums. Ainsi, pour se démarquer lors de l’abordage, cela implique d’utiliser une technique différente. Pas la peine pour autant d’être le plus original possible dans votre approche.

Et gardez à l’esprit que ce n’est pas le contenu de la phrase d’approche qui est déterminant. Qu’elle soit originale ou non importe peu. Ce qui compte, c’est la façon dont vous allez la dire. Si vous êtes suffisamment confiant en vous et en vos propos, votre phrase d’approche sera impactante.

2) L’IMPORTANCE DU CONTEXTE DE L’APPROCHE

Il est nécessaire en premier lieu de prendre en compte l’environnement. Par exemple, si la fille est entourée d’amis, vous devez prendre en considération le groupe social. Vous devez engager la conversation avec tout le groupe, et non pas seulement la fille qui vous intéresse.

La phrase d’approche envers le groupe peut être soit situationnelle, en rapport avec le contexte, mais spontanée. Vous sortez une phrase qui vous vient à l’esprit, ce qui montre votre authenticité au groupe tout entier. L’avantage principal de ce genre de phrase, c’est qu’elle montre que vous êtes spontané, à condition qu’elle ne soit pas trop clichée.

Soit, cette phrase d’approche peut être répétée afin de vous rassurer sur ce que vous allez dire au groupe pour briser la glace. Quels sont les avantages de ce genre de phrase d’approche répétée ? Cela vous permettra de prendre la température du groupe. Vous saurez comment le groupe (ou votre cible) réagira à votre approche. Et vous aurez l’occasion de calibrer la conversation vers un sujet différent.

3) CREER UNE REPONSE EMOTIONNELLE POUR FAIRE REAGIR

Mais la partie la plus importante de l’abordage, c’est de créer une réponse émotionnelle, en utilisant notamment l’humour ou en demandant au groupe des conseils relationnels. En faisant preuve d’humour, vous montrez que vous êtes un homme sympa doté de bonnes intentions, avec du sens de la répartie.

Par exemple, dans une situation de groupe, vous expliquez aux gens un problème imaginaire que rencontre un de vos amis avec sa petite amie. Dès lors, cela peut conduire à une discussion animée dans le groupe, en leur demandant leur avis sur la question. Ce qui vous permet d’une certaine manière d’avoir le champ libre pour discuter avec la fille qui vous intéresse.

Si vous désirez devenir un homme attirant et séduisant avec les femmes, et les amener à s’intéresser à vous, découvrez la formation gratuite 📈 ALPHA 6.0™: SIX PALIERS POUR DEVENIR PLUS SEDUISANT ET ATTIRANT (podia.com). Vous y découvrirez six domaines sur lesquels travailler pour devenir un vrai winner avec les femmes.

3) CREER DE L’ATTRACTION ET DE L’INTIMITE

1) DONNER ENVIE A LA FILLE D’ALLER PLUS LOIN

La troisième et dernière astuce qu’a retenue Gabriel de son coaching, c’est d’instaurer de l’attraction chez la fille abordée pour lui donner envie ensuite d’aller plus loin avec lui. Son coach a effectivement souligné l’importance de créer cette attirance et de l’intimité, tout au long de sa formation sur la façon de discuter avec les filles.

Attention cependant : attirer l’attention des femmes ne sert à rien s’il n’y a pas de suivi derrière. C’est-à-dire que si vous n’augmentez la température chez la fille, si vous ne mettez pas en place de tension sexuelle, jamais vous ne lui donnerez envie de passer à l’étape supérieure avec vous.

2) ETRE TACTILE ET MAITRISER SON LANGAGE CORPOREL

Pour se faire, vous devez être tactile et maitriser votre langage non-verbal. Gabriel a appris à utiliser le toucher et le langage corporel pour garder l’attention d’une fille. Par exemple, lui tenir la main un peu plus longtemps lorsqu’il lui serre la main pour se présenter à elle, lors de la première rencontre. A cela s’ajoute la main posée sur le bras lors de la bise.

Tout en parlant à la fille, Gabriel a appris à lui toucher la main naturellement. Ceci montre son intérêt pour elle de façon claire et sans ambiguïté. Il manifeste clairement son intérêt, ce qui lui évite une entrée directement dans la friendzone. En agissant ainsi, en tant qu’homme sexué, il s’assurer de rester loin de la fameuse « case ami ».

Pour en revenir à la situation décrite par Gabriel, ce dernier s’est approché du groupe dans ce bar. Il leur a demandé leur avis sur le fait de devoir regarder les mails d’un ami qui aurait pu tromper sa copine. En effet, il souhaitait savoir ce qu’ils en pensaient. Sachant que la situation est réelle : son ami était dans cette situation et il voulait quelques opinions à ce sujet.

Le groupe a alors commencé à discuter et, peu de temps après, Gabriel a obtenu toute l’attention de la fille qu’il avait repérée, à savoir Danielle. L’occasion de commencer à créer de l’attraction chez elle s’est alors présentée à lui. A la fin de la soirée, il avait démontré sa valeur auprès d’elle et elle était devenue accro à lui.

Si vous voulez apprendre à séduire une femme qui vous plait en particulier, découvrez dès maintenant le programme 💋 SP-9™ : LES 9 PRINCIPES DE LA SEDUCTION POUR BA*SER À VOLONTÉ (podia.com). Ainsi, vous aurez toutes les clés en main pour devenir cet homme séduisant aux yeux de votre cible.

Aux dernières nouvelles, Gabriel et Danielle ont eu quelques rendez-vous amoureux tous les deux et semblent se correspondre sur le plan relationnel. La partie est bien engagée. Finalement, la mise en pratique du coaching de Séducation par Gabriel sur la façon de discuter avec les filles l’a amené à faire la rencontre d’une personne devenue spéciale pour lui par la suite.

Comment avoir toujours quelque chose à dire ?

Salut les winners, c’est Maxou ! Dans cet article, nous allons découvrir comment faire pour toujours avoir quelque chose à dire dans une conversation. Avoir toujours quelque chose à dire n’est pas naturel pour tout le monde. Si certains maitrisent parfaitement l’art du bavardage, d’autres ont plus de mal à trouver les mots justes pour communiquer.

Au travail, devant la machine à café, comme dans la file d’attente du boulanger, les gens parlent régulièrement de banalités. En effet, les interactions sociales font partie intégrante de notre quotidien. Impossibles à fuir, elles relèvent de conventions implicites. Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans ces échanges verbaux, rassurez-vous, des solutions existent.

Restez bien attentif jusqu’à la fin de l’article, car vous allez y découvrir comment avoir de la conversation facilement, en toutes circonstances.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

L’IMPORTANCE DE DEVELOPPER SA CULTURE GENERALE

Pourquoi avoir de la culture générale ? Détenir une solide culture générale est un atout indéniable dans le domaine de la communication. Non seulement cela permet de comprendre toutes les allusions éventuelles de son interlocuteur, mais également d’avoir de la conversation. Il est important de bénéficier de connaissances sur des sujets divers parce que les contextes d’échanges dans lesquels vous pouvez vous retrouver sont nombreux.

Par exemple, au restaurant, certains vous parleront de la qualité du vin. Tandis que chez le petit commerçant du coin, ce sera la problématique du mondialisme et ses conséquences sur les prix du marché qui seront abordés. Au supermarché, vous n’échapperez pas aux questionnements éthiques concernant les œufs de poules élevées en batterie toujours en rayon.

Vous l’aurez compris, plusieurs thèmes peuvent vous prendre de court au moment où vous y attendez le moins.

Avoir quelque chose à dire, c’est finalement être capable de rebondir en toutes circonstances sur les propos de son interlocuteur. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de connaitre sur le bout des doigts tous les sujets du monde. Cet objectif serait d’ailleurs inatteignable. Il suffit de prendre quelques thèmes majeurs et d’en comprendre les grandes lignes.

ACQUERIR DES CONNAISSANCES FACILEMENT

Le support le plus commun en matière d’apprentissage est le livre. Si la lecture papier n’est jamais à mettre de côté, d’autres moyens plus modernes existent aujourd’hui pour gagner progressivement en culture générale.

Tout d’abord, simplement en vagabondant sur les réseaux sociaux, privilégiez les lectures d’articles constructifs plutôt que les publications insignifiantes. Contrairement aux idées reçues, ces plates-formes virtuelles peuvent être de véritables mines d’informations sur de nombreux sujets. Pour cela, il suffit de les utiliser intelligemment.

De même, certaines applications mobiles offrent la possibilité de se cultiver de manière ludique. Des livres audio ou numériques sont également à votre disposition à moindre prix sur le net. Enfin, de manière générale, profitez de tous les instants où vous n’avez rien à faire pour apprendre. Il est idéal d’utiliser ces divers outils dans le métro, dans la salle d’attente du médecin, en se préparant le matin ou même aux toilettes.

Dans la journée, les occasions sont nombreuses pour grignoter des informations. Pour se motiver et surtout garder le rythme, il est préférable de se fixer des petits objectifs faciles. Par exemple, lire un livre minimum par mois ou apprendre au moins une nouvelle donnée par jour.

Faites-en sorte de lire quotidiennement, d’apprendre de nouvelles choses tous les jours, d’écouter des audios inspirants sur le développement personnel. L’être humain a été programmé pour évoluer, et en apprenant de nouvelles informations, vous évoluez. A l’inverse, si vous cessez d’apprendre, vous régressez.

SE TENIR AU COURANT DE L’ACTUALITE

Parfois, il ne faut pas chercher très loin. Les gens ont tendance à parler de ce qui se passe en ce moment. Et cela est normal : la majorité a accès aux mêmes médias. Ils sont ainsi plongés dans les mêmes événements. Il est alors capital de garder contact avec l’actualité pour ne pas rapidement vous sentir exclu des échanges collectifs.

Que ce soit par le biais de la télévision, du journal, de la radio ou du net, prenez régulièrement connaissance de ce qui se passe dans le monde. Qu’il s’agisse de nouvelles politiques, économiques ou sociales, il vous sera toujours possible de les aborder au détour d’une conversation. Vous développerez ainsi votre intelligence rationnelle, une qualité attirante aux yeux des femmes.

Attention cependant : certains terrains sont glissants. En effet, quand il s’agit d’un sujet qui fait polémique, il n’est pas rare de devoir affronter des divergences d’opinion. Si vous n’avez pas assez confiance en vous pour appuyer la vôtre, il vaut mieux s’abstenir. L’objectif n’est pas de vous mettre dans une situation délicate.

ETRE ATTENTIF AU CONTEXTE ET UTILISER LES ELEMENTS DE SON ENVIRONNEMENT

Un échange entre deux individus se situe toujours dans un contexte donné. Ce contexte peut devenir pour vous un appui à la conversation. Il permet de lancer des sujets sur lesquels l’interlocuteur pourra facilement rebondir.

Par exemple, si vous parlez à quelqu’un dans une salle d’attente, vous pouvez aborder le fait que vous trouvez le nombre de chaises vraiment insuffisant. De même, si vous échangez avec votre voisin dans le hall de l’immeuble, vous pouvez relevez que la nouvelle décoration des boites aux lettres est vraiment sympa. Soyez imaginatif et créatif. Exploitez l’environnement dans lequel vous êtes.

Petite mise en garde : n’en faites pas trop non plus. S’il est tout à fait acceptable d’aborder quelques banalités pour créer du lien, il deviendra plus bizarre de vous voir vous passionner pendant une heure pour la couleur d’un autocollant. Vous l’aurez compris, tout se trouve dans la juste mesure.

UTILISER DES ELEMENTS COMMUNS

Toujours dans la même idée, il faut trouver des sujets qui vous lient à l’interlocuteur. C’est-à-dire des choses pour lesquelles vous auriez un intérêt commun évident. Par exemple, vous échangez avec un collègue de travail et vous parlez de la prochaine réunion d’équipe. Bien souvent, le contexte dans lequel vous êtes amené à rencontrer la personne vous donne des indications sur les points communs qui n’existent entre vous.

En faisant naitre une accroche partagée, vous fluidifiez immédiatement la conversation. Les langues se délient beaucoup plus facilement quand deux personnes partagent un sujet auquel elles attachent toutes les deux une importance. Et gardez à l’esprit que l’on recherche des personnes qui nous ressemblent, avec lesquelles on a des similarités. Après tout, « qui se ressemble s’assemble ».

Si par hasard, vous avez d’autant plus la même opinion que votre interlocuteur sur le sujet en question, c’est un avantage supplémentaire. En effet, les gens ont naturellement plus de sympathie pour ceux qui appuient leurs idées. Il ne faut cependant pas faire semblant d’approuver sans cesse votre interlocuteur. Restez authentique. Sinon, vous risqueriez de passer pour quelqu’un qui n’a aucune personnalité.

toujours savoir quoi dire
Trouve quelque chose à dire pour la captiver 😉

UTILISER SON INTERLOCUTEUR COMME SUPPORT EN LUI POSANT DES QUESTIONS

Avoir toujours quelque chose à dire nécessite parfois seulement une bonne observation de son interlocuteur et de ses propos. En effet, la majorité des gens apprécient parler d’eux, qu’il s’agisse de se confier ou de raconter leurs exploits. Les êtres humains adorent parler de leur vie et de leurs problèmes. En leur offrant cette possibilité, en les écoutant, vous vous épargnez de nombreux efforts de parole et d’imagination, et vous garantissez le bon déroulement de la conversation.

Pour commencer, il suffit de poser des questions à votre interlocuteur sur le premier sujet dont il vous parle. Peu importe si la réponse à ces questions vous intéresse réellement ou non. L’objectif est seulement de laisser l’autre combler les vides éventuels et désagréables. Par ailleurs, en étant à son écoute, vous gagnerez sa sympathie.

ECOUTER ATTENTIVEMENT

Une fois la question posée, l’interlocuteur va vous répondre plus ou moins longuement. Il reste cependant capital d’écouter au moins globalement ce qu’il vous raconte. Cela vous permettra, par la suite, de rebondir sur ses propos de manière adaptée.

De même, lorsque vous écoutez, montrez à votre interlocuteur que vous êtes captivé par ce qu’il vous raconte. N’hésitez pas à user du langage non-verbal, par exemple en le regardant dans les yeux, ou en hochant la tête. Il est également possible d’user de petits mots tels que « ah oui ? », « c’est pas vrai ?! », « d’accord ». Ces derniers mettent l’interlocuteur en confiance et l’encouragent à continuer.

REFORMULER LES PROPOS

Enfin, la dernière étape de cette technique de communication est la reformulation. Trouver la bonne réponse à une longue tirade n’est pas chose facile. Plutôt que de vous embêter à chercher des idées complexes, retranscrivez simplement les propos de l’interlocuteur, mais avec d’autres mots. Faites-en quelque sorte un résumé de ce qu’il vient de vous raconter.

Vous pouvez également poser des sentiments sur la situation qu’il a évoquée. Par exemple : « Si je comprends bien, la voisine qui devait nourrir ton chat pendant les vacances s’est désistée à la dernière minute ? Tu devais te sentir vraiment en colère qu’elle t’ai fait faux bond. Ca devait être particulièrement stressant de trouver quelqu’un en urgence. »

En agissant de cette manière, vous vérifiez et vous validez le contenu de son message. Cette méthode, très largement utilisée dans le commerce, a fait ses preuves.

GAGNER EN CONFIANCE EN SOI ET SAVOIR DEDRAMATISER LA SITUATION

Pour terminer, rappelons que c’est lorsque nous sommes stressés que nous avons le plus de mal à converser. L’anxiété qu’engendrent les interactions sociales provient généralement d’un manque de confiance en soi. Il est indispensable d’aborder la communication avec autrui plus sereinement pour obtenir de meilleures performances.

Les personnes timides ont souvent l’impression qu’ils jouent dans un dialogue dramatique. Détendez-vous, ce n’est pas le cas. Sachez que la gêne engendrée par deux minutes de silence ou par un propos maladroit est peut-être au cœur de vos pensées toute la journée, mais oublié beaucoup plus rapidement que vous ne l’imaginez par l’interlocuteur.

Cessez réellement de vous torturer avec vos échecs. Apprenez à vous accepter tel que vous êtes, en lâchant prise sur cette obsession du perfectionnisme. Pour rappel, la perfection n’est qu’illusoire. Elle n’existe pas. Vous deviendrez beaucoup plus spontané et naturel.

NE PLUS CRAINDRE LE REGARD DES AUTRES

La peur du regard des autres est la cause première de vos difficultés à dialoguer. En effet, quand on manque de confiance en soi, on accorde une importance démesurée à la vie d’autrui. On redoute le regard des autres car on craint leur jugement, on imagine le pire. On appréhende leurs critiques, ce qui nous empêche de prendre des décisions et de passer à l’action.

En restant dans cette position, vous devenez à jamais esclave des gens qui vous entourent. Votre bonheur ne dépend plus de vous, mais de ce que l’extérieur daignera vous apporter. Quel dommage !

Demandez-vous, quand bien même une ou plusieurs personnes émettraient un avis négatif à votre égard, qu’est-ce que vous risquez concrètement ? La réponse, c’est « rien ». Vous ne risquez rien. Libérez-vous de ce fardeau de vouloir plaire à tout le monde, et commencez enfin à être vous-même.