Comment draguer une fille quand on est timide ?

Est-ce que vous êtes quelqu’un qui vient de loin avec les filles ? Arrivez-vous à draguer une fille alors que vous êtes timide ? Avez-vous eu un passé troublé ? Peut-être avez-vous eu des années où vous étiez déprimé, des problèmes avec les gens en général. Pas seulement des difficultés avec les filles, mais des difficultés sociales. Donc, cela a été difficile d’avoir des discussions normales avec une caissière ou une boulangère, peu importe.

Si c’est votre cas, vous avez l’impression de venir plus loin que les autres. Alors, cet article est pour vous car je vais vous enseigner comment gagner confiance en vous pour être plus à l’aise avec les gens. Et bien sûr, comment être séduisant naturellement auprès des filles alors que vous êtes timide.

Juste avant, n’hésitez pas à rejoindre la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

ASSUMER SA TIMIDITE

Le premier conseil, c’est d’assumer le fait que vous soyez timide. Vous ne pouvez pas vous mentir à vous-mêmes. Réalisez que vous venez de loin. Il ne faut pas forcément avoir la tchatche pour apprendre à draguer. La drague, ce n’est pas un sport réservé aux mecs qui ont confiance en eux. Vous avez aussi votre chance avec les filles.

Pourquoi est-ce si important ? Parce que si vous n’assumez pas votre situation, vous ne comprendrez pas pourquoi d’autres personnes progressent mieux que vous. Des gens vont avancer plus vite que vous en séduction et vous allez vous sentir mal et culpabiliser. Vous allez devenir jaloux, ce qui sera problématique. J’étais comme ça, en réalité. Le mec bizarre qui ne comprenait pas les signaux sociaux et qui déprimait un jour sur deux. Donc, je comprends votre cas.

Avant même de commencer la séduction, j’étais dans un stade dans lequel j’étais déprimé, la tête dans mon oreiller, ne comprenant pas pourquoi je n’arrivais à rien. Pas seulement avec les filles, mais aussi avec les gens. J’avais du mal à entrer dans leurs délires et à interagir avec eux. Quand j’ai commencé la séduction, je ne me suis pas dit : « Je veux devenir un dieu en un mois ». Je me suis laissé du temps.

Par ailleurs, oubliez cette idée selon laquelle la drague est réservée aux alphas et aux mâles dominants. Statistiquement, c’est impossible. Sortez-vous cela de la tête. Les alphas ne peuvent pas avoir toutes les filles. Il y a des filles qui cherchent autre chose, un autre type d’homme : des filles timides, des filles qui s’ennuient en couple et qui ont envie de changer d’air. A vous de les repérer, il y en a à foison.

N’oubliez pas non plus que certaines filles font le choix d’un mec plus posé, qui a moins de choix que le mâle alpha, car cela les rassure. Donc, tout n’est pas perdu pour draguer une fille, même si vous êtes timide !

SE DONNER DU TEMPS

Ce qui m’amène à mon deuxième point. Pour s’améliorer avec les filles, il faut régulièrement sortir pour les aborder dans la rue. Trois fois par semaine, voire plus si vous voulez progresser encore plus vite. Mais si vous galérez avec les filles, ce n’est pas trois fois par semaine. Ce nombre, c’est pour le type qui s’en sort normalement. Celui qui a eu des copines quand il était plus jeune et qui a eu des conquêtes. Mais pour celui qui est timide, pas seulement avec les filles mais aussi avec les gens, ce n’est pas suffisant.

Ce que j’ai réalisé quand j’ai commencé la séduction, c’est que j’avais un vrai travail à faire : pas seulement sur la séduction mais surtout de me créer toutes les expériences que je n’ai pas eues quand j’étais plus jeune. Le travail que vous devez faire, ce n’est pas seulement devenir séduisant avec les filles. C’est que toute l’expérience que vous n’avez pas eue quand vous étiez jeune, le moment où les gens sortaient quand ils étaient au collège ou au lycée et où vous restiez enfermé, vous avez besoin de recréer cette expérience.

Le fait de sortir aborder des filles va vous aider justement à récréer cette expérience. Pour devenir plus drôle, comprendre comment flirter, avoir une intelligence sociale, repérer les signaux sociaux et les signes d’intérêt. Bref, ce sont des signes sociaux basiques que vous ne comprenez peut-être pas à l’heure actuelle. Mais vous allez les comprendre.

Vous devez sortir plus que les autres pour progresser et rattraper les expériences du passé. Quand je commençais, je sortais tous les jours de la semaine et les résultats sont arrivés rapidement. Je n’ai pas envie de vous faire croire que vous n’allez pas galérer. Dans les premières semaines, j’ai eu mon premier résultat. Dans les premiers mois, j’ai réussi à conclure avec une dizaine de filles, alors que j’étais encore timide. Vous voyez, il y a de l’espoir !

Après, vous pouvez choisir la meilleure stratégie pour vous : draguer, ça ne se résume pas forcément à la rue, les bars et les boites. Mais aussi l’école, les amis, le lieu de travail, les lieux publics et Internet. Donc, même si vous êtes timide, vous pouvez vous mettre en valeur. Vous n’êtes pas nécessairement doué en drague de rue, alors vous pouvez vous intéresser à la drague sur Internet. Choisissez la stratégie qui vous correspond le plus.

Il faut toujours que vous gardiez en tête le fait suivant : vous êtes intéressant. Si vous avez peur de draguer une fille parce que vous êtes timide, c’est souvent par peur d’être jugé. Nous sommes tous uniques, avec notre histoire, nos envies. Ne mettez pas la fille en face de vous sur un piédestal. Elle est comme vous. Vous avez un passé, vous avez des projets. A vous de trouver les bonnes histoires pour parler de vous.

Et surtout, ne vous rabaissez jamais. Apprenez d’abord à vous mettre en valeur avec les histoires que vous avez vécues, puis décidez véritablement de vivre des histoires folles. Essayez de vous bouger pour avoir de nouvelles choses à raconter.

ARRETER LES MEDIAS

Le troisième conseil, c’est que si vous êtes un mec qui a tendance à être déprimé, qui ne s’aime pas beaucoup, qui se plait souvent. Vous devriez arrêter les médias et la télévision, ainsi que les jeux vidéo. Arrêtez ces conneries qui vous donnent de l’énergie négative. Vous en avez suffisamment comme ça.

Ce que j’ai réalisé quand j’ai commencé à séduire, je me suis dit : « Ce qui sort de ta tête, c’est négatif. » Je réalisais que toutes les pensées tournaient naturellement en boucle dans ma tête. En fait, cela ne m’aidait absolument pas. J’avais des pensées de colère, des pensées déprimantes, et les mêmes sujets revenaient tous les jours. Je ne pouvais pas continuer ainsi (et je n’étais pas bourré).

Ce sont les médias qui véhiculent ce genre de pensées toxiques. Parfois, ce sont des choses intéressantes mais on n’arrive souvent pas à filtrer. Les jeux vidéo peuvent être géniaux, mais ils n’aident pas pour se développer. Ils ne reflètent pas la réalité, ce n’est pas la réalité. Même chose pour la radio. Stoppez cette énergie négative en arrêtant ces médias.

draguer fille timide

RAJOUTER DU POSITIF

Les relations négatives ont également une influence sur votre vie : si vous trainez avec des gens négatifs, vous allez devenir négatif car vous allez adopter un état d’esprit négatif. Par conséquent, coupez les ponts ou alors limitez la fréquentation.

Fréquentez au contraire des personnes qui pensent positif et qui vont vous pousser vers le haut. En faisant cela, vous arrêterez de vous plaindre, ce qui peut vous desservir quand vous parlez avec des gens.

Entamez une sorte de « lavage de cerveau », en lisant des livres pour le conditionner, en écoutant des séminaires, des conférences audio, des vidéo motivantes sur Youtube. Ce sont des moyens qui vont ajuster vos pensées. Evidemment, ce sont des vidéos de développement personnel, sur la nutrition, l’entrepreneuriat, pas des vidéos de chats tout mignons. Des vidéos qui vont vous aider à vous focaliser sur vos objectifs et changer votre vie.

C’est ce que j’ai fais et ce que je fais encore actuellement. Je le fais quotidiennement. Cela fait une énorme différence.

Allez également à de vraies conférences, sur le développement personnel par exemple, où vous allez voir d’autres personnes qui réussissent et qui vont vous donner de l’espoir. Cela va vous permettre d’être focalisé sur votre objectif. Pourquoi est-ce important ? Ce conditionnement positif va vous aider à vous améliorer plus vite avec les filles.

Parce que la raison pour laquelle vous galérez, c’est que vous avez dans la tête toute cette négativité accumulée au fil des années. Une sorte de boule d’énergie négative regroupant vos pensées négatives, comme lorsque vous vous trouvez des excuses pour ne pas aborder une fille : « Elle est occupée », « Je n’ai pas assez de filles », « Je suis un cas désespéré », « Elle est trop belle pour moi ».

Ce mental négatif vous plombe littéralement. Et les gens avec lesquels vous parlez le sentent. C’est comme une aura autour de vous qui vous suit en permanence. Et cette aura de négativité repousse les autres, alors que la positivité va les attirer. Quand vous êtes dans un état d’esprit positif, même si vous êtes timide, vous avez plus de chances pour draguer une fille. Quand vous vous sentez mal, peu importe si vous abordez 300 filles, il n’y aura aucun résultat.

Pour vous aider à aborder, adoptez l’attitude du sportif de haut niveau. C’est-à-dire que vous devez vous comporter comme un gagnant, un winner. On y croit. Mentalement, un compétiteur ne se rend pas à sa compétition en se disant qu’il finira dernier. Il y va en se projetant être le champion. Même des cris de motivation peuvent aider à avoir un meilleur mental (évidemment, faites-le discrètement).

DIMINUER SES ATTENTES

Pour finir, si vous venez de loin, que vous êtes un grand timide et que vous voulez draguer une fille, diminuez vos attentes. Vous ne pouvez pas vous attendre à aller aussi vite que les autres personnes qui n’ont pas de problème de confiance en eux et de problème de timidité. Vous pourrez progresser, vous améliorer, mais vous avancerez plus lentement que les autres. Comprenez bien cela. Comme un sportif, préparez-vous à l’échec pour relativiser. Vous relevez un défi : s’il ne fonctionne pas, vous en refaites un autre.

Et tout le monde est différent : un mec qui n’a pas d’expérience avec les filles peut prendre quinze numéros en un week-end, en étant cool naturellement. Il était posé et sociable. A l’inverse, un mec qui tire la tronche, en colère, qui se sent comme une merde, n’arrive à rien. Tout simplement parce qu’il est trop sévère envers lui-même. A chaque échec, il s’auto-critique, et il n’accepte pas le fait qu’il n’arrive à rien quand il débute la séduction.

Ce que je veux dire par là, c’est que si vous venez de loin et que vous débutez la séduction, vous devez vous satisfaire de tous les petits progrès. Par exemple, si vous n’avez jamais abordé de votre vie, abordez juste une personne, même si vous vous prenez un « vent ». Et félicitez-vous pour cet acte de bravoure, parce que vous venez de sortir de votre zone de confort. Forcez-vous à vous féliciter.

Autre exemple : sur dix approches, vous vous prenez dix « râteaux ». Mais vous n’avez jamais abordé de votre vie. C’est magnifique ! La prochaine étape, ce serait : avoir une conversation de 5 secondes, puis après de 10 secondes. N’importe quel micro-progrès doit vous satisfaire.

Même si, sur vingt filles, vous avez pris un seul numéro, c’est déjà une énorme victoire. Car les semaines d’avant, vous n’arriviez pas à prendre un numéro. Et vous progresserez la semaine d’après, et ainsi de suite. Vous réussissez vos micro-progrès de plus en plus et vous finissez par entrer dans une spirale positive de succès. Vous vous félicitez sans arrêt, et c’est comme cela que vous réussissez.

En revanche, si vous vous plaignez à chacune de vos approches et à chacun de vos « râteaux », vous allez rapidement vous décourager et abandonner. Donc, arrêtez de vous critiquer. Soyez gentil envers vous-mêmes et félicitez vous pour chaque petite étape franchie.

PROGRESSEZ A SON RYTHME

Visualisez votre progression : avant d’être un champion, le compétiteur s’est d’abord entrainé tout seul, puis il a participé à quelques compétitions, avant d’aller aux Jeux Olympiques. Vous, c’est pareil. Mettez-vous à l’épreuve régulièrement et faites des avances aux personnes qui ne vont pas vous intimider, que l’on ne compte pas séduire (votre boulangère par exemple).

Posez des questions ouvertes toutes bêtes pour commencer, en demandant l’heure ou les toilettes, son chemin, et pourquoi pas dans les queues de supermarchés. De cette manière, vous vous habituez et progressivement, vous visez plus haut. Entrainez-vous massivement.

Au fond, le déclic pour draguer une fille, quand on est timide, c’est de se dire que si vous voulez vraiment faire des progrès, il va falloir arrêter de penser « drague » mais plutôt « communication ».

Vous allez vous rendre compte, si vous êtes honnête avec vous-mêmes, que vous avez un problème non seulement en drague, mais aussi en communication avec tout le monde. Votre boulangère, votre chauffeur de taxi, vos collègues, vos parents, vos amis.

Pour chaque conversation, vous devez partir en laissant le sourire sur le visage de la personne en face de vous. Je ne vous demande pas de draguer des enfants, des mamans ou des licornes. Simplement, forcez-vous à avoir de bonnes interactions sociales avec les autres. Partez toujours en laissant le sourire sur la personne en face de vous.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation