Comment relancer une conversation sur Tinder ?

C’est très frustrant, pour beaucoup de mecs, de ne pas savoir relancer une conversation sur Tinder. Vous discutiez avec une fille sur cette application de rencontres et, d’un coup, elle se met à ne plus vous répondre à vos messages. C’est déroutant hein ?

Pourtant, tout allait bien : elle vous répondait de façon dynamique. Mais là, c’est le grand silence radio et ça devient la galère totale. Nous n’arrivez plus à relancer la conversation sur Tinder.

Et vous vous demandez pourquoi ? Qu’est-ce que vous avez mal fait ? Vous faites des relances, mais vous n’arrivez pas à garder l’intérêt de la fille. Du coup, vous avez une conversation qui s’essouffle sur Tinder.

Alors, dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi elle ne vous répond plus, le mécanisme de la relance et surtout, je vais vous révéler trois techniques de relance pour améliorer votre répartie.

Sans oublier quelques phrases magiques, que vous pourrez appliquer à la fin de la lecture de cet article pour relancer des conversations qui sont mortes avec une femme sur Tinder.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

Règles à appliquer concernant la relance de conversation sur Tinder

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il y a des règles à appliquer concernant la relance, lorsque la fille ne vous répond plus :

  • Première règle : toujours relancer une fille si elle n’a pas répondu à votre dernier message ;
  • Deuxième règle : le timing de la relance doit être proportionnel à votre rythme d’échange ;
  • Troisième règle : il doit y avoir une cohérence dans le timing de votre relance.

Je m’explique, par exemple : vous envoyez plusieurs messages à une fille. Puis, pendant quelques heures, elle ne vous répond plus. Alors, relancez-la rapidement pour maintenir le rythme de votre discussion et arriver rapidement au rendez-vous.

Autrement, par exemple, vous écrivez un message par jour, puis pas de nouvelles pendant 24 à 48 heures. Alors relancez-la au bout des 48 heures.

La technique du « teasing »

La technique du « teasing », c’est un grand classique qui est utilisé un peu partout dans la communication, même par les plus grand PDG marketeurs au monde. Et vous pouvez la dériver pour l’appliquer en séduction.

Le principe est très simple : vous allez introduire dans votre discussion un fait divers qui vous est arrivé, mais vous n’allez pas en dévoiler le contenu. Vous allez garder le secret, faire un « teasing ». Un peu comme le font les cinémas hollywoodiens quand vous allez au cinéma. On vous montre un bout du film, mais on ne vous montre pas tout.

Et l’objectif, ça va être de donner envie d’en savoir plus. Vous allez donner envie à la fille de savoir ce qui se cache derrière ce truc, dont vous lui avez montré quelques bribes, mais pas l’intégralité. Rassurez-vous, je vais vous donner des exemples juste après.

Ici, on s’inspire tout simplement – vous l’avez déjà forcément vu sur Internet – des articles de « buzz » qu’on trouve un peu partout sur le web. Par exemple, quelques vidéos Youtube : le titre et la miniature sont du « teasing », pour donner envie de cliquer dessus et d’en savoir plus. Ce qui donne des vidéos à plusieurs millions de vues.

Et c’est un peu ça, la technique. C’est dériver cette technique pour l’appliquer sur vos conversations.

Exemples de « teasing »

Quelques exemples appliqués à la drague, qui sont extrêmement simples à faire :

  • « Tu ne vas jamais croire ce qui m’est arrivé, j’ai la honte… » : vous lui envoyez ce message, et là, elle va vous répondre : « mais quoi, qu’est-ce qui s’est passé ? » ;
  • « Il m’est arrivé un truc hier…mais je ne sais pas si je vais te le dire, je ne te connais pas assez encore » : en disant quelque chose comme cela, elle va avoir envie de savoir : « mais qu’est-ce que c’est ? ». Cela va piquer sa curiosité et c’est ce que l’on cherche.

Ainsi, vous allez pouvoir transitionner très facilement sur le rendez-vous avec cette simple technique. Et là, vous allez peut-être me dire : « oui mais qu’est-ce que je dis après, je veux savoir ! ».

Et bien, vous prenez n’importe quel fait divers. Vous dites un truc du style : « j’ai été faire les courses et j’ai oublié les clés sur la serrure », ou « j’ai fait brûler une casserole d’eau pour faire des coquillettes et j’ai oublié de baisser le feu. Cinq minutes après, je suis revenu et la cuisine était inondée. »

Vous inventez, vous vous en foutez. Mais l’idée, c’est de « teaser », c’est ça qu’il faut comprendre. Parce que cette technique du « teasing » vous permet de relancer une conversation en apportant de la fraicheur et du mystère. C’est bien plus intéressant de le faire ainsi plutôt que de dire : « salut ça va ? tu fais quoi ? » ou toutes les autres conneries qu’on a l’habitude de voir sur Tinder.

Donc, la technique du « teasing » est une méthode très efficace, et pour ceux qui ont peur du « secret », vous inventez. Je vous ai donné deux exemples précédemment. Avec ça, vous êtes blindés. Il n’y aura pas de problème, ça se passera très bien. Et vous pourrez relancer la conversation sur Tinder.

relancer conversation tinder

La technique « Parle-moi de X »

La deuxième technique, c’est « parle-moi de X ». Là aussi, c’est très simple à mettre en œuvre :

  • « Parle-moi de ton dernier rencard » ;
  • « Raconte-moi ton dernier voyage » : vous parlez tous les deux de voyages ;
  • « Parle-moi de la meilleure journée de ta semaine » : elle vous dira « j’ai vu ma mère c’était cool, et j’ai fait une soirée j’étais bourrée c’était cool » ;
  • « Parle-moi de la dernière fois que tu étais bourrée » : elle répondra « j’ai vomi par terre, c’était dégueulasse ».

L’idée, c’est vraiment de sortir des sentiers battus. Vous pouvez même aller encore plus loin avec : « Parle-moi de la pire bêtise que tu as faite lorsque tu étais gamine » (« j’ai jeté des cailloux sur la maitresse »).

Ainsi, vous dérivez la conversation sur un truc beaucoup plus drôle et fun. Le principe est extrêmement simple : c’est-à-dire que vous allez inviter la fille à parler !

Et je parie que vous allez me dire : « ouais mais si je lui dis parle-moi de X, peut-être qu’elle ne voudra pas, qu’est-ce que je dis alors si elle ne veut pas ? ». Non, rassurez-vous. Elle voudra parler.

Car cette technique se base sur une faiblesse humaine. Cette faiblesse est très simple : ce qui intéresse les gens avant tout c’est eux-mêmes, ce qui vous intéresse en premier c’est vous-même. Tout comme moi. Ce qui m’intéresse en premier c’est moi-même. Ce qui intéresse votre voisine c’est votre voisine elle-même.

Le premier intérêt des gens, c’est eux-mêmes. Donc, en écoutant quelqu’un parler de lui, vous augmentez votre valeur auprès de cette personne.

En invitant une femme à parler d’elle et en l’écoutant vraiment, avec une réelle écoute, en fait vous augmentez votre valeur. Juste en faisant cela, juste en étant en posture d’écoute. C’est magique mais ça fonctionne à chaque fois.

La technique de la « projection »

La troisième technique pour relancer une conversation sur Tinder, c’est celle de la projection. Là aussi, extrêmement simple à faire :

  • « Tu te verrais vivre où dans 15 ans ? » : elle va vous parler de projets d’avenir, vous en profitez pour vous projeter et ça facilite la prise du rendez-vous ;
  • « Tu te verrais vivre dans quelle ville si tu avais le choix ? » : elle répondrait « Tiens j’aimerais bien vivre à New-York » puis vous « bah viens on va se marier là-bas », en gros vous faites à nouveau de la projection ;
  • « Si tu pouvais vivre dans n’importe quel pays du monde, ce serait lequel ? » : elle vous répondrait « l’île Maurice comme ça on peut aller à la plage tous les jours et puis on est loin des Parisiens ».

Et les sujets de conversation sont illimités ! Avec cette technique et les deux autres, vous êtes rodés. Et encore une fois, le principe est très simple : vous allez faire parler la fille d’un futur dans lequel vous allez vous positionner avec elle.

Parce que si elle vous dit, par exemple : « Dans 15 ans, je me vois à New-York », alors vous pouvez introduire la projection du mariage : « on va pouvoir aller se marier à New-York, on va faire ça, ça va être trop bien, nos enfants habiteront là, etc. » Vous faites de la projection et c’est très drôle, parce que les femmes adorent les projections comme celles-là.

Mise en garde

Attention toutefois : on a vu ces trois techniques mais je vous mets en garde. Ces techniques seules ne suffisent pas pour relancer systématiquement une conversation sur Tinder de A à Z.

Car ce qui va se passer, si vous n’avez pas un bon niveau pour texter, peu de compétences dans l’art de parler aux femmes, vous allez recopier ces techniques. Vous allez avoir un ou deux textos de réponse, puis après vous allez bloquer. Parce que vous ne saurez plus quoi dire.

Donc, dans votre intérêt, ces techniques seules sont insuffisantes. C’est juste une technique pour améliorer votre répartie.

Petit cours sur la relance de conversation sur Tinder

A présent, parlons des phrases magiques. Récemment, je suis tombé sur une très jolie fille sur Tinder. Je « matche » avec elle et dès les premiers messages, j’y vais fort :

« Promets-moi qu’à notre premier rendez-vous, tu porteras ta marinière (prénom) ! »

Je la projette dans un premier rendez-vous parce que l’expérience m’a montré que c’est comme ça qu’il faut écrire aux filles. Et en fait, elles ont cette envie inconsciente qu’on les bouge, qu’on soit le leader.

Mais ici, pour moi, pas de chance, silence radio. Je n’ai pas de réponse de sa part. Pourtant, le message est lu. Ce qui m’amène à vous parler de la relance.

Si la fille n’a pas répondu à votre dernier message, c’est :

  1. soit qu’il était nul ;
  2. deuxième possibilité : elle n’a pas eu le temps d’y répondre (mais ça c’est rare) ;
  3. ou alors ton message n’était pas assez impactant.

En fait, vous devez surtout retenir que votre message n’a pas donné suffisamment envie à la fille de vous répondre. Vous avez manqué d’impact, elle ne s’est pas sentie assez concernée et vous avez perdu son attention, même si ce n’est pas vrai.

En fait, le fait de penser comme cela, d’hacker votre état d’esprit de penser comme ça, ça va vous permettre d’écrire un bon message pour la relancer.

Vous devez garder à l’esprit que, dans votre relance, vous devez la faire réagir, provoquer une réaction de sa part, et de nouveau capter son attention.

Alors, inutile de lui envoyer comme message pour la relancer : « Pourquoi tu ne me réponds pas, petit chat ? » J’exagère un peu sur le message, mais bon, vous voyez bien l’exemple.

C’est d’un homme qu’elle veut, pas de quelqu’un qui la brosse dans le sens du poil. De l’émotion : c’est ça l’effet que vous devez lui faire ressentir pour qu’elle vous réponde. Donc, vous devez contraster avec votre précédent message. Celui auquel elle n’a pas répondu.

3 phrases magiques pour relancer une conversation sur Tinder

Comme j’ai fait dans cette discussion : lorsqu’elle n’a pas répondu sur ma projection de premier rendez-vous, je l’ai relancée avec ce message-là :

  • « Mon message était si pourri que ça ou tu t’es fait capturer par l’homme de ta vie ? »

Et sa réponse ne s’est pas fait attendre :

« Pardon, je pensais avoir répondu (smiley). J’aurais bien aimé te faire plaisir mais je n’ai plus cette marinière… »

Ce que vous devez retenir, c’est la structure de ce message, pour le modifier à l’infini.

Par exemple, j’envoie aussi ce message-là. Il est parfait pour relancer une fille par sms :

  • « Mon message était si pourri que ça ou ton absence de réponse est une technique de drague pour te faire désirer ? »
  • « Ton vernis n’est pas encore sec ou ton absence de réponse est une technique de drague pour te faire désirer ? »

En fait, vous devez trouver un sujet qui va toucher directement la fille et la faire réagir. Afin de lui donner envie de se justifier et l’impliquer encore plus dans l’échange.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation

Comment fonctionne l’algorithme de Tinder ?

Tinder ne sera plus jamais comme avant ! Si tu penses connaitre tous les rouages de l’application, tu vas devoir tout réapprendre… Non je plaisante, par contre, il y a vraiment eu un changement fondamental sur l’algorithme Tinder, qui mérite qu’on s’y attarde dans cet article.

Je vais t’expliquer pourquoi et comment mettre à profit ce changement. Si tu fais partie de celles et ceux qui préfèrent se draguer par écran interposé plutôt qu’en face à face dans la vraie vie, cet article est pour toi.

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

Le score ELO

La dernière grande nouvelle parvenue, c’est que Tinder n’utilisera plus le score ELO. Ce score, c’était la note de désirabilité. Les ingénieurs de Tinder avait créé ce système, qui vous note en secret.

Cette note a été attribuée en fonction de votre comportement : chacune de vos actions influençait votre notation. Autrement dit, tout ce que vous faites sur l’application impacte votre notation. Cette note évoluait en permanence, en fonction du nombre de « matchs » obtenu et en fonction de la valeur de ces « matchs ».

Si le profil était très attractif et que la personne vous « likait » aussi, vous gagniez des points et inversement. En gros, pour faire simple, si tu « matchais » avec des profils que l’application considérait comme beaux et bien, tu avais une bonne note.

Si, par contre, tu « matchais » avec des profils que l’application considérait comme moches, bien sûr, tu avais une mauvaise note.

Et en fonction de ta note de désirabilité, qu’on va plutôt appeler score ELO pour faire plus pro, Tinder te proposait des profils ayant un score à peu près similaire au tien.

Histoire de te faire rencontrer des personnes d’une attractivité comparable. Comme aux échecs, on vous fait affronter des joueurs qui ont un niveau similaire au vôtre.

Les critères du score ELO

Quels sont les critères pris en compte par le score ELO ? C’est une liste non exhaustive mais je vous en ai listé ici une dizaine :

  • le nombre de profils de femmes qui vous « likent » ;
  • ceux qui vous « dislikent » : on ne peut pas plaire à tout le monde, il y en a qui vont vous disliker au passage, et cela rentre dans les critères de notation ;
  • ceux qui vous envoient des « super-likes » ;
  • combien de femmes vous « likez » : est-ce que vous êtes sélectif ou pas ? est-ce que vous « likez » 100% des profils qui passent ou vous ne « likez » qu’une nana sur trois ? Cela fait une grande différence dans le calcul de votre score ELO ;
  • la valeur des femmes que vous « likez » ;
  • si vos « likes » engendrent des « matchs » (ou pas) : est-ce qu’en envoyant des « likes », vous avez des « matchs » ou pas en retour ? ;
  • votre fréquence de connexion : est-ce que vous utilisez l’application une fois par semaine, ou bien tous les jours ? ;
  • divers détails sur votre profil (nombre de photos, etc.) ;
  • vos réglages : l’application autorise un certain nombre de réglages.

Ce ne sont pas les seuls évidemment, il y a des dizaines d’autres paramètres encore !

Mise en garde sur l’algorithme

Il faut qu’on soit clair dès le départ : si votre profil Tinder est bidon ou pas optimisé, c’est-à-dire que vous avez mis vos trois photos de vacances et vous attendez que les « matchs » arrivent, vous ne ferez pas le poids.

Pourquoi ? Parce que l’attractivité de votre profil reste le critère le plus important pour être favorisé par l’algorithme. Vous aurez beau connaitre le fonctionnement de l’algorithme, si votre profil ne tient pas la route, c’est perdu d’avance. Donc, il faut d’abord regarder le profil.

Il faut savoir que beaucoup d’autres mecs veulent la même chose que vous : la concurrence est rude, comme en boite de nuit. Si votre profil est bidon, connaitre l’algorithme ne vous servira à rien.

Influencer l’algorithme de Tinder

Tous les critères vus précédemment viennent en entrée de la machine Tinder : vous avez les « input » (les entrées), le « processing » fait par la machine de Tinder, et en sortie les « output », où vous allez avoir votre score de désirabilité, et les « matchs » ou pas en fonction de ce score.

Ce qui influence le plus l’algorithme, d’après mes tests :

  • la qualité des femmes que vous « likez » : est-ce que vous « likez » des gros thons ou des nanas plutôt attirantes ? ;
  • votre fréquence de connexion : est-ce que vous utilisez souvent l’application ? ;
  • la quantité de « likes » que vous envoyez : si vous envoyez trop de « likes », ça peut plomber votre score de désirabilité ;
  • la valeur des femmes qui vous « likent » ;
  • les réglages de votre profil.

Pour moi, ce sont les cinq facteurs qui influencent le plus l’algorithme par rapport aux tests que j’ai fait. Et là encore, il y a des dizaines d’autres paramètres mais ce sont les plus importants.

fonctionnement algorithme tinder

L’algorithme de Tinder : un score de classement

Mais quel est le problème avec le score ELO ? Hormis le fait qu’il soit abominable et déshumanisant quand il s’agit d’amour et de séduction, et bien déjà, à mon sens, ça donne une sacrée bonne raison pour décider d’arrêter l’hémorragie.

Tinder se réservait la possibilité de nous évaluer sur notre attractivité physique, mais pas seulement. Aussi sur ce qu’ils appellent les données biographiques, à savoir : notre intelligence, notre niveau d’études, ou encore notre niveau de revenu.

Vous êtes au mieux un client, au pire un produit sur Tinder. L’application se réserve en effet la possibilité d’évaluer les hommes et les femmes différemment, sur leur niveau d’études et de revenus. Elle note donc selon leur désirabilité, pour influencer ensuite leurs « matchs ».

Par exemple, un homme qui a beaucoup d’argent et qui a fait de bonnes études va avoir des points bonus. Une femme qui a fait exactement les mêmes études et qui a le même salaire va avoir des points malus.

Au final, cantonner les utilisateurs par caste, ça ne fait qu’empirer la frustration. Et ce n’est pas à faire quand on veut faire des rencontres.

C’est comme si vous rentriez dans une fête et que tous les gens qui étaient considérés comme trop moches pour vous, trop beaux pour vous, ou trop riches ou trop pauvres, trop éduqués ou pas assez éduqués, vous ne pouviez tout simplement pas les voir. Comme s’ils avaient été supprimés du paysage.

Les dérives du score ELO

Avec ce score ELO, les utilisateurs ont parfois le sentiment d’être une cible commandée sur Tinder. Une cible que l’on manipule, comme un enfant à qui on envoie des trucs, sans même s’en rendre compte. On se demande à quel point on n’a pas le pouvoir sur son destin.

Toutes nos actions sont étudiées, monitorées. Elles sont calculées pour après, nous permettre de rencontrer une toute petite portion de personnes. Ce qui est important, en revanche, c’est que les utilisateurs de cette application soient au courant de comment ça fonctionne.

Roméo et Juliette n’auraient jamais pu exister au temps de Tinder. Après, ils ne seraient peut-être pas morts tous les deux non plus. Et puis, parce qu’ils sont confrontés à un autre problème. Bref. Beaucoup de gens sur l’application, environ 40%, « likent » tous les profils avant de faire le tri. Ce qui fait que le score ELO est complètement pété.

Et un tas de mecs et de meufs sur l’application ont une note de désirabilité, un score ELO, qui ne leur correspond pas du tout. Alors, Tinder a dégagé l’algorithme et l’a remplacé par un autre. Alors lequel ? C’est ce que je vais vous expliquer maintenant.

L’objectif de Tinder

Quel est ce nouvel algorithme Tinder ? En fait, on n’en sait pas grand-chose. En tout cas, on en sait assez pour voir où ils veulent en venir. Mais pour bien comprendre cela, il faut revenir aux origines de l’appli.

Les deux principes fondateurs de Tinder sont les suivants :

  • faire « matcher » les gens qui se ressemblent, autrement dit les gens de même « valeur » perçue ;
  • faire rester les utilisateurs le plus longtemps possible sur l’application en boostant, en revalorisant leur ego. Pour se faire, on vous donne des « likes », on vous donne des « matchs ». Encore faut-il que votre profil évidemment tienne la route.

Tinder est clair là-dessus, ils ne l’ont jamais caché. Ils le mettent même en avant pendant leur campagne publicitaire. Jusqu’à aujourd’hui, le score ELO était intéressant, mais il provoquait quand même pas mal de frustration chez de nombreux utilisateurs.

Ces utilisateurs finissaient par supprimer l’application. Ils ont donc dû réfléchir à comment modifier l’algorithme, pour faire diminuer cette frustration chez ses utilisateurs. Afin de les garder sur l’application le plus longtemps possible. Et pour ça, c’est très simple : l’entreprise affirme vouloir connecter les gens entre eux, pour qu’ils discutent et se rencontrent.

Hélas, le but de Tinder, ce n’est pas de te faire rencontrer l’amour de te vie. Sinon, tu désinstallerais l’application une fois que tu l’aurais trouvé. Et ce ne serait pas rentable pour eux.

Le nouvel algorithme Tinder

Aujourd’hui, l’algorithme Tinder serait basé sur :

  • le temps passé sur l’application : autrement dit, plus tu passes de temps sur Tinder, plus tu as de chances d’être mis en avant ;
  • la formule payante : ceux qui ont la formule payante seront encore plus privilégiés, ce qui est normal. C’est le fonctionnement du capitalisme, celui du système financier. Ceux qui paient les abonnements seront toujours privilégiés ;
  • le fait que tu sois en ligne : quand tu es en ligne, tu augmentes ta visibilité.

En gros, Tinder va analyser les profils que tu « likes » et te proposer quelque chose de similaire. Et pour faire ça, il faut tout simplement voir quelles autres personnes ont « liké » les mêmes profils que toi pour te proposer les autres profils que, eux, ont « liké ». Ces profils que tu n’as pas vu et que tu es susceptible de « liker ».

Tinder va aussi utiliser ta géolocalisation : elle ne change pas parce que ça existait déjà avant. Aujourd’hui, sur le score ELO, on devrait quand même avoir plus de chances de rencontrer des gens de notre quartier. On va te présenter des profils d’un âge similaire au tien, et pas celui de ton père ou de ta mère.

Il y a aussi d’autres inconnues qui composent l’équation de l’algorithme, mais que l’entreprise n’a pas voulu communiquer.

Toutefois, l’entreprise a tout de même dit : « Notre système actuel ajuste les matchs potentiels que vous rencontrez chaque fois que votre profil est aimé ou non, et tout changement dans l’ordre de vos matchs potentiels se refléteront en 24h ou plus ».

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les profils qui vont « liker » ton propre profil vont naturellement se retrouver dans tes « matchs » potentiels. Donc, dans les profils proposés quand tu ouvres l’application.

Qu’est-ce que ça va changer, cet algorithme ? Pas grand-chose en fait, si ce n’est le fait qu’il va falloir passer plus de temps sur l’application pour augmenter son nombre de « matchs ». Plus vous serez actif sur l’application, mieux ce sera.

Bilan

Mais n’oubliez pas : votre profil restera fondamental pour « matcher » ! Ce n’est pas parce que tu vas passer 24h sur 24 sur l’application, qu’il va se mettre à pleuvoir des « matchs ». Non, à moins d’avoir un profil de folie qui exciterait tous les bandits. Ou une allure ombragée qui attirait toutes les plus belles gazelles. Ça ne va pas changer grand-chose.

Pour la plupart des utilisateurs, cette secousse de changement va être ressentie comme un tremblement de terre de magnitude 5 sur l’échelle de Richter.

En fait, c’est surtout le chiffre d’affaires Tinder qui va changer. Et c’est assez logique de le comprendre, puisque plus les utilisateurs vont passer du temps sur l’application, plus ils vont avoir de temps pour faires les achats in-app : donc, les « super like » et compagnie.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation

Comment repérer un faux profil Tinder ?

Comment détecter un faux profil sur Tinder ? Autrement dit, comment ne pas passer pour un pigeon ? Quelle est cette petite astuce pour vraiment être sûr à 100% ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Tinder est un eldorado pour faire des rencontres, mais surtout des rencontres coquines. Je vais tout simplement vous donner quelques astuces juste pour être vraiment sûr que vous parlez avec la bonne personne.

Le week-end dernier, j’étais en train de parler avec une fille et ça me semblait vraiment trop beau pour être vrai. La conversation était top, je m’excitais, je me disais : « wahou cette fille c’est la mère de mes enfants, je vais l’inviter ! ».

Mais à un moment donné, je me suis dit : « hmm trop beau pour être vrai ». Je vais la checker : est-ce que c’est un profil qui est vrai ?

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

Les règles de base pour reconnaitre un faux profil Tinder

Vous avez des règles de base pour reconnaitre un faux profil :

  • photos trop aguicheuses : c’est la première chose qui doit vous mettre la puce à l’oreille. Il faut commencer à se méfier.

Il y a deux types de faux profils : ceux qui ne montrent rien. La personne cherche donc à masquer son identité, la photo est floue, prise de dos, le visage caché, etc. Et il y a ceux avec plusieurs photos qui ne laissent pas grand-chose à l’imagination, très osées et sexy.

Cependant, vous pourrez remarquer que toutes les photos ont été prises plus ou moins au même moment : les mêmes vêtements, le même décor, entre autres. Là, vous avez un premier indice d’un faux profil. Mais ne tombez pas non plus dans la paranoïa : il existe des profils authentiques avec des photos floues ou sexy ;

  • envoi de liens pour sortir de la plateforme : vous allez voir que très rapidement, cette personne qui a un faux profil va tenter de vous rediriger en dehors de la plateforme.

Généralement, dans son premier message Tinder, elle va insérer un lien vers un autre site internet, ou vers une autre plateforme où il pourra plus facilement vous escroquer. Si vous cliquez sur ce lien, vous téléchargez automatiquement une application malveillante.

Ce lien peut être présent dans la description du profil. Evidemment, on ne clique pas dessus, c’est très probablement, là encore, un virus. Mais quand le faux profil n’a aucune description, difficile de dire si oui ou non le profil est authentique. Sachez que de nombreux et véritables utilisateurs ne prennent jamais la peine de remplir une description sur Tinder ;

  • demande d’informations personnelles sensibles : il faut surtout s’inquiéter s’il commence à vous demander des informations personnelles sensibles (votre numéro de compte bancaire, votre numéro de carte de crédit).

Bref, tout ce qui serait un bon moyen pour vous demander d’envoyer de l’argent. C’est le but principal du faux profil Tinder : profiter de vous pour vous soutirer de l’argent.

Certains profils vont essayer de vous soutirer de l’argent directement, en discutant avec vous sur l’application. Ils utilisent un prétexte, une situation terrible est arrivée à la personne et il faut que vous la dépannez.

Le piège de la webcam

Le cas de la webcam est également assez courant : la fille va donc vous proposer un rendez-vous à la webcam. En général, il s’agira d’une professionnelle, ce qu’on appelle une « cam girl », et elle va vous demander de payer ses services.

Mais cela peut également dégénérer : certains utilisateurs ont en effet été victimes d’une arnaque à la webcam qui est allée trop loin. En effet, alors qu’ils faisaient leurs petites affaires face à leur webcam, leur demander de se déshabiller, de se toucher face à la webcam, la scène était en réalité enregistrée.

Le but de tout ça ? Vous faire du chantage : soit vous payez, soit la vidéo est rendue publique et envoyée à vos contacts. Faites-donc très attention avec les rendez-vous webcam.

repérer faux profil tinder

Faites une recherche Google par Images

Et donc, la première chose à faire pour détecter un faux profil, c’est d’aller sur Google Images. Je vais faire une recherche pour vérifier que cette photo est bien authentique. Je me rends sur Google Images et je glisse la capture d’écran directement sur la barre de recherche. Et Google va lancer une recherche se basant sur la même photo.

Généralement, quand Google fait une recherche à base d’une image, il va essayer de trouver les autres profils. Puis, je vais avoir les résultats autour de cette photo. Et si, en descendant, je tombe sur des profils avec la même photo, mais pas avec le même nom, c’est du fake. Donc le profil est bien faux.

Pour en avoir le cœur net, je vous invite à faire une double vérification grâce au site TinEye, où vous pouvez uploader votre capture d’écran et vous allez voir si la photo est disponible autre part sur le web. Et si l’on voit qu’il y a plusieurs résultats qui répertorient la même photo, c’est un fake. Donc, nous sommes bien en présence d’un faux profil.

Dans le cas de Tinder, si le profil est correct, il va vous afficher le profil Facebook de cette personne. Même si attention, aujourd’hui, on peut s’inscrire sur Tinder sans utiliser Facebook. Donc, cela a grandement aidé la tâche des arnaqueurs sur Tinder.

Auparavant, un compte Tinder était obligatoirement lié à un compte Facebook, mais un compte vérifié et authentique ! C’est-à-dire un compte avec un certain nombre d’amis, une activité régulière sur le compte, etc.  Mais dorénavant, l’inscription est possible simplement avec un numéro de téléphone, donc l’arnaque est devenue plus facile.

Le profil Instagram

La deuxième étape (ou astuce) pour détecter un faux profil, c’est que vous devez savoir tout simplement si la personne avec qui vous parlez sur Tinder a un profil Instagram connecté à Tinder.

Si vous voyez qu’elle a Instagram, vous allez tout naturellement aller sur son Instagram et vous verrez s’il y a un profil normal, qui n’est pas bizarre.

Et généralement, les filles vont connecter leur Instagram avec Tinder. Ainsi, elles ont l’opportunité de montrer plusieurs de leurs photos, plusieurs selfies. Donc c’est un point très important.

Croire en son intuition

La dernière chose que je vérifie chez le profil d’une fille Tinder, c’est tout simplement le feeling. Vous devez développer ce feeling. Vous avez parlé avec cette fille, et si vous avez l’impression que c’est trop beau pour être vrai, alors ne perdez pas votre temps.

Comme je le dis toujours, la drague en ligne a ses limites. Ce n’est pas quelque chose à laquelle vous devez consacrer votre énergie à 100%.

La drague en ligne, c’est un complément à votre jeu de séduction, parce qu’il n’y a rien qui ne remplace les rencontres dans le monde réel. C’est-à-dire dans les rues, les magasins. Il faut provoquer des rencontres, il faut savoir sortir de votre zone de confort.

Ne vous limitez pas à Tinder. Personnellement, j’utilise Tinder quand je suis aux toilettes, quand j’ai un peu de temps à perdre, quand je suis dans le bus, quand je m’ennuie. Je lance l’appli et je swipe à gauche et à droite, juste pour le fun.

Mais ce n’est pas le moyen pour moi de faire des vraies rencontres. Ca vous limite, ça vous empêche de sortir de votre zone de confort. Et je connais des hommes qui disent : « voilà Tinder ça ne marche pas, c’est des conneries ».

Ca ne marche pas parce que vous voulez que ça marche tellement que vous êtes focalisés sur ça. Donc, faites passer Tinder au second plan.

Signaler les faux profils

A noter que plusieurs moyens existent pour contrer ces faux profils. Vous pouvez les signaler. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à vous faire accompagner par les plateformes en question.

Par exemple, sur Tinder, vous avez une option « sécurité ». Dans cette section, on vous explique tous les problèmes que vous pourriez rencontrer. Vous avez même des quiz de sécurité à disposition qui vous donnent des indications sur « comment bien répondre face à des questions qui pourraient vous conduire à une arnaque ? ».

N’hésitez pas à faire un tour dans les outils pour voir quelles sont les dispositions du site pour signaler les profils qui seraient frauduleux.

Et vous avez toujours accès à des ressources qui vous donnent le lien vers des sites comme la cybersurveillance du gouvernement, pour signaler des arnaques ou tentatives d’arnaques à votre égard. Très simple d’utilisation.

En résumé, pour détecter un faux profil Tinder en trois points : faites une recherche Google Images, checker si la fille a un profil Instagram connecté à Tinder. Parfois même Spotify : en fait, les filles uploadent leur musique préférée via Spotify ou Deezer. Si vous voyez Spotify, si vous voyez Instagram, vous savez que c’est un profil correct.

Et le troisième point, c’est le feeling : si une fille vous dit « tu peux me parler sur ce lien », ce sont des spams ou une prostituée. Donc, faites toujours confiance à votre instinct. C’est la meilleure chose à faire. Et pour terminer, restez prudent.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation

Comment commencer une conversation sur Tinder ?

Dans cet article, on va parler de comment commencer une conversation Tinder. Bien évidemment, cet article vaut aussi pour commencer une conversation sur Happn, Lovoo, bref toutes les autres applications.

Pour commencer, ce que vous devez comprendre, c’est que si vous commencez par envoyer un message comme ça, sans méthode ou sans but – but de rencontrer la fille, de la chauffer par exemple – vous allez avoir rapidement des conversations qui vont mourir. Ou bien la fille ne va juste pas répondre.

C’est un problème qui fait que la plupart des conversations sur Tinder ne mènent à rien. Et c’est vraiment dommage.

Les cinq erreurs à éviter

Voici les cinq erreurs que vous devez éviter quand vous commencez un premier message Tinder :

  • évitez de mettre la fille sur un piédestal : éviter de commencer par « coucou toi, trop jolie » ou « j’adore tes yeux t’es trop belle ». Ne commencez pas par vous inférioriser ou par mettre la fille trop haut. Ce n’est pas le but d’un premier message, ce n’est pas du tout ça ;
  • évitez le mode interview : « coucou toi, tu fais quoi dans la vie ? tu t’appelles comment ? tes parents ils font quoi ? tu as des frères et sœurs ? ». Tout ceci est à bannir. Evitez ce genre de questions, là aussi ;
  • évitez de communiquer des infos chelous : il y a des mecs qui veulent tellement séduire, ils partent tellement loin dans leur réflexion pour envoyer un message que le message donne un résultat juste bizarre. Faites simple et efficace.

Mettez-vous d’un point de vue extérieur et dites-vous : « est-ce qu’une meuf qui reçoit ça, elle peut trouver ça bizarre ou est-ce que ça va, c’est compréhensible, c’est normal ? ».

Vous, vous êtes de votre côté, vous avez vos pensées. Mais est-ce que la personne qui reçoit le message, qui n’a pas le langage corporel, qui ne sait pas exactement qui je suis, quand elle reçoit ce message-là, qu’est-ce qu’elle va penser ?

La plupart du temps, quand une meuf vous rejette à partir du premier message, c’est que soit elle n’a pas pu rebondir facilement. Elle était occupée, elle a oublié de répondre. Ou alors, c’est que ce n’est pas vous qui êtes refusé, mais c’est votre premier message qu’elle a trouvé bizarre. Alors oui, les filles sont très exigeantes mais elles ont tellement de « matchs » que, malheureusement, elles peuvent se le permettre ;

  • évitez tout ce qui est de mauvais goût, genre : « salut tu suces ? ». Si vous voulez envoyer un truc un peu osé du style : « moi aussi j’ai une queue de cheval » (si elle a une queue de cheval sur une de ses photos), mettez bien un smiley pour qu’elle comprenne que c’est de l’humour ;
  • évitez aussi le conflit : « les meufs comme toi c’est toutes des… ». Evitez de lui rentrer dedans, évitez aussi les « neg ». C’est-à-dire qu’il y a des mecs qui commencent directement avec un « neg » : rabaisser la fille. Ce n’est pas le but non plus.

L’état d’esprit de votre premier message Tinder

Par contre, ce que vous devez communiquer avec votre premier message Tinder, pour commencer une conversation Tinder, c’est de l’intelligence sociale. C’est pour ça que c’est bien de rebondir sur quelque chose, comme sur ses photos ou sur sa description.

Utilisez une approche circonstancielle : je vais utiliser ce que je vois. Donc qu’est-ce que je vois ? Je vois des photos, je vois la description, et je vais rebondir dessus. Montrez que vous êtes observateur. Montrez que vous écrivez correctement au niveau de l’orthographe, de la grammaire, de la syntaxe.

C’est exactement la même chose que je ferai dans la vie de tous les jours. Si, dans la vie de tous les jours, je vois une fille qui est en train de textoter sur son téléphone portable, je vais arriver et je vais lui parler de ça.

Je vais lui dire, par exemple, une phrase d’approche que j’ai dit parfois dans les rues : « ce n’est pas la peine de me chercher sur Tinder, je suis là ». Et en fait, voyez ce qui se passe. Je prends un élément que je vois et je vais plaisanter avec. Donc, sur Tinder, je vais avoir sur son profil les éléments des photos qu’elle a mis et de la description.

Il s’agit de se différencier de la masse, sortir du lot grâce à son premier message, sans forcément rabaisser la fille. On ne cherche pas à installer un malaise, à faire en sorte qu’elle se sente moins bien après nous avoir parlé.

Faire un tri parmi les matchs

Le but d’une femme, qui est sur Tinder, peut être très différent du but d’un homme. Un homme est sur Tinder pour rencontrer et coucher généralement. Que ce soit pour quelque chose de sérieux ou pour un coup d’un soir

Une femme peut être sur Tinder pour rencontrer, pour coucher effectivement. Mais aussi pour passer le temps, pour se rassurer sur son pouvoir de séduction, pour rire, pour se moquer des profils des mecs, etc. Ces différences rendent difficiles les moyens de commencer une conversation sur Tinder.

Donc c’est très important de faire un tri. Faire un tri, c’est quoi ? Ca veut dire que, dans vos premiers messages, vous allez voir si la meuf est chaude pour vraiment vous rencontrer en vrai. Si elle est chaude ou si elle a peur dès que ça parle de sexe, si elle se braque.

Donc, vous allez projeter la fille dans un rendez-vous, genre : « j’adore ta robe sur la troisième photo, j’espère que tu la mettras pour notre premier rendez-vous ». Ca projette dans un premier rendez-vous.

Et, d’une certaine manière, ça permet de la faire s’investir. Si elle dit : « ah oui d’accord » ou « cette robe, je ne l’ai plus », après vous l’amenez à poser des questions, à s’intéresser à vous, à écrire beaucoup. En gros, s’investir dans la conversation. Si elle dit juste : « oui/non lol », ce n’est pas la peine.

Utilisez des smileys (avec modération)

Commençons par une première fille qui met dans sa description « je suis très grande » : donc, ce que je vais faire, c’est que je vais noter ce détail. Le fait qu’elle utilise le mot « très grande ».

Il y a une espèce d’exagération et je vais jouer là-dessus : « Comment ça « très » ? Vu où tu arrives sur la cabine je dirais 1m75 pas plus ». Vous voyez, il y a cette idée de taquiner la personne. Je vais jouer avec elle. Déjà, je suis en train de démarrer ce jeu.

Et je mets un petit smiley derrière le message. Le smiley, c’est pour éviter que mon ton soit mal compris. Je vais avoir trois smileys avec lesquels je vais tourner :

  • en premier, le smiley clin d’œil ;
  • en deuxième, le smiley qui rigole ;
  • et enfin, le smiley qui rit à en pleurer.

Pour moi, ce sont mes smileys préférés. Mais je ne vais jamais utiliser les trucs un peu farfelus. Je vais vraiment rester sur ces trois-là.

Et le signe que cette approche est réussie ? C’est quand la fille vous répond en rigolant : « hahaha, presque juste, 1m80 ». Là vous avez compris le truc, vous avez un bon retour. Et la conversation démarre, tout à fait simplement.

commencer conversation tinder

Que faire si l’on manque d’inspiration ?

Passons à une deuxième fille : cette fille avait différentes photos qui n’étaient pas très inspirantes. Souvent, c’est difficile de taquiner une fille parce qu’elle va avoir tendance à mettre des photos où elle n’est pas trop mal, où elle fait des trucs intéressants. Donc, on a du mal un petit peu à chercher la petite bête.

Cette fille faisait du yoga, elle était en train de faire une posture d’étirement ou quelque chose comme ça. Et donc là, j’ai vraiment très peu d’inspiration sur ce truc. Ce n’est pas une de mes approches les plus marrantes.

Du coup, je la taquine juste sur la tête qu’elle fait : « cette tête quand tu fais ton étirement, du genre sortez-moi de là ! » C’est un truc que j’aime bien faire, ça.

C’est-à-dire que je vais parler à la place de la personne et ensuite je rajoute un petit truc : « je savais bien que le yoga c’était un truc de maso ». On est dans une légèreté, je la taquine légèrement sur la tête qu’elle fait. Je fais une espèce de remarque qui invite à répondre.

Evidemment, je ne suis pas en fait en train de dire une chose que je pense réellement. Je ne pense pas du tout que le yoga c’est un truc de maso. Au contraire, c’est plutôt un truc un peu doux, comme ça, qui va nous faire du bien. Mais je vais faire exprès de mettre des choses un peu clivantes, d’exagérer un petit peu.

En fait, ce qu’on veut essayer d’éviter au maximum, c’est l’approche tiède, l’approche molle. Une approche molle, on n’a pas trop envie d’y répondre. Pour qu’on ait une réaction derrière, la réaction qu’on ait envie d’avoir ici c’est du rire, il va falloir qu’on monte un tout petit peu dans les tours. Qu’on prenne un petit peu plus de risques.

La plupart des mecs vont avoir tendance à faire une approche neutre, mais c’est cette neutralité même qui fait que l’approche devient inintéressante.

Et on voit tout de suite que ce genre d’approche fonctionne. Pourquoi ? On a toujours ce retour derrière, qui fait que la fille se marre.

Et vu que je viens de dire quelque chose de clivant, je la taquine un peu sur le yoga, elle a envie de me challenger en retour et on voit tous ces smileys s’afficher. Donc pour moi, ça c’est parfait.

« Ahahah je venais de me réveiller hein ! Calme-toi et viens tester (smileys tire langue, clin d’œil, sourire) »

Autres exemples d’approche

Voyons ensemble d’autres approches pour commencer une conversation Tinder. Il y a beaucoup de meufs qui mettent des filtres Snapchat, où elles ont la langue de chien qui sort.

Bon alors, il y en a qui vont commencer en disant « toi tu es ma petite chienne ». Evidemment, c’est la classique. D’autres qui vont penser « ouais ça fait vraiment petite attardée ». Et je suis tout à fait d’accord avec ça.

Néanmoins, si tu commences comme ça, tu ne suis pas la règle de ne pas l’agresser. Donc, soit tu ne « matches » pas avec cette fille parce qu’elle ne t’intéresse pas, soit si tu as « matché », ça ne sert à rien de l’agresser derrière.

En revanche, tu peux utiliser le fait qu’elle tire la langue sur cette photo, par exemple, en disant : « range cette langue, à moins que tu ne comptes t’en servir (smiley clin d’œil) ». Cela permet de sexualiser intelligemment sur quelque chose, avec humour, sur un détail de sa photo.

Ou alors, si elle n’a rien rempli sur son profil, tu peux rebondir sur un élément fort d’une de ses photos, ou sur un élément fort de son profil.

Ou sinon, s’il n’y a rien : « tu devais être une jolie fille, mais dommage que ton profil ne soit pas très rempli, on ne peut pas se rendre compte si tu es intelligente ». Et là, tu la challenges un peu.

Attention aux phrases « bâteaux »

Attention toutefois aux phrases clichées : il y a beaucoup de mecs qui vont commencer une conversation Tinder avec : le célèbre « salut ça va », ou qui vont commencer par « je t’aime » ou « prénom ? », ou « je dois dire quoi maintenant qu’on a matché ? », « on dira qu’on s’est rencontré au musée ».

Je ne dis pas que ce n’était pas drôle la première fois que ça a été fait. Mais je ne sais pas si c’est parce que les sites de séduction qui mettaient en avant ces phrases d’approche ont été trop bien indexés.

En tout cas, les filles reçoivent ce genre de phrases des dizaines et des dizaines de fois. Donc, ça perd vraiment de son côté orignal. Evitez ces phrases qui sont aujourd’hui un peu ringardes.

Utiliser un « hameçon »

Ce que vous pouvez faire aussi pour commencer une conversation Tinder, c’est mettre un hameçon dans votre description. Par exemple, je dis que j’adore la pizza et je demande à la fille quelle est sa pizza préférée.

Et en fait, mettre un hameçon comme ceci, ça permet de faire en sorte que la fille rebondisse sur une question que vous posez dans la description ou sur un élément fort de votre description. Pour qu’elle vienne vous parler la première.

Généralement, les filles sont beaucoup plus engagées dans la conversation. Et si c’est la fille qui vient vers vous, qui commence la conversation, ça donnera plus d’impact et de saveur à votre conversation.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation

Comment écrire une bonne description Tinder ?

Quelqu’un a dit un jour : « Les descriptions Tinder, ça ne sert à rien ! » Et celui qui a dit ça n’a probablement jamais eu une vraie bonne description Tinder.

Sur les applications de rencontre, on dit toujours que les photos ça fait 90% de la valeur du profil. Oui c’est vrai, mais la description, c’est « ze » truc qui fait que vous allez vous faire aborder par les femmes. C’est ce qui va vous démarquer des autres.

Mais les mecs galèrent souvent à remplir la partie « bio ». Est-ce que vous ne savez pas comment vous y prendre pour écrire quelque chose de puissant, qui donne vraiment envie à la fille de venir vous parler ? Qu’est-ce que je peux écrire dans ma bio Tinder pour que ça attire les filles ?

Et aujourd’hui, ça va être le but de cet article. Je vais vous expliquer comment vous devez vous y prendre pour écrire quelque chose de « punchy » dans votre description Tinder. Et surtout, je vais vous donner des exemples de description Tinder que j’ai personnellement réalisées, et qui permettent d’avoir justement des réponses.

Ce sont des descriptions que vous pourrez copier-coller. Même si je ne vous invite pas à le faire, mais plutôt à vous inspirer de l’état d’esprit que je vous insuffle à l’intérieur de cette description, pour avoir enfin beaucoup plus de « matchs ».

Juste avant, rejoignez la newsletter La Lettre privée des Winners, dans laquelle vous recevrez chaque jour dans votre boite mail, un email motivant qui va vous apprendre à séduire comme un beau gosse, rencontrer de belles demoiselles et les emmener dans votre lit naturellement. Dans ces mails, vous découvrirez aussi mes secrets en séduction, en persuasion et en psychologie féminine.

Pour rejoindre la communauté des Winners, cliquez ici.

Tinder est un marché

Jonathan, Edouard, Miguel, Julien, Romain et peut-être vous, utilisent Tinder. Mais lorsqu’il s’agit de compléter la description, d’écrire une bio qui fait la différence, c’est le néant total pour tous ces mecs. Et aussi peut-être pour vous. Soit cette bio est laissée vide, soit ces mecs et vous – peut-être – écrivent une banalité.

Alors laissez-moi vous dire quelles erreurs vous êtes en train de faire : Tinder c’est comme une vente aux enchères. C’est celui qui va dégager le plus de valeur qui va remporter la mise. Je sais, la comparaison est assez moche. Mais c’est pour que vous puissiez hacker votre cerveau, pour vraiment faire la différence, en comparaison des autres mecs.

Dans cet article, je veux vraiment vous expliquer comment faire. Il faut bien comprendre pourquoi la description Tinder est si importante que ça. Tinder, en fait, c’est un marché où se rencontrent l’offre et la demande. Pour avoir des « matchs », vous devez faire correspondre l’offre, donc vous, à la demande, celle des femmes. Et tout se base sur la valeur que vous représentez aux yeux de la demande.

Alors, j’ai une question à vous poser : avez-vous assez de valeur pour que cette fille ait envie de « matcher » avec vous ?

Les critères de valeur

Votre valeur va se baser sur plusieurs critères :

  • les photos : vous allez devoir porter une attention particulière à vos photos. Pas plus de trois ou quatre, et faites-en sorte de réaliser un bon panachage, entre des photos prises par un photographe, une photo en soirée, et une photo en activité.

Les photos Tinder sont déterminantes puisque si vous avez des photos qui ne servent à rien, qui sont pourries… Evidemment, vous n’allez jamais vous faire aborder par les femmes.

Vos photos doivent vraiment représenter votre monde. Parce que ce que vous allez dégager sur vos photos va soit augmenter votre valeur, soit la diminuer. Mais sachez que votre valeur va varier en fonction de la perception de chaque fille ;

  • la description Tinder : imaginez une balance. Votre photo de profil donne envie à la fille de se rendre sur votre profil Tinder. Les autres photos vous mettent à votre avantage, mais la fille n’est pas certaine de vouloir « matcher » avec vous. Puis, elle lit votre bio Tinder et là, BOUM ça « matche » !

Voyez donc la description Tinder comme le poids qui fera pencher le « match » en votre faveur. Ou si, comme moi, vous aimez la cuisine et la bonne bouffe, voyez ça comme l’épice qui viendra relever le plat et le rendre encore plus délicieux.

Votre description Tinder augmente clairement votre valeur perçue. Elle doit donner des indices de haute valeur sur vous, donner une bonne impression de vous-même, donner envie à la fille de venir vous parler. C’est aussi donner un merveilleux prétexte à la fille pour vous écrire en premier.

3 erreurs à ne pas faire dans votre description Tinder

Avant que je vous donne des descriptions Tinder qui pourront vous inspirer, nous allons parler des trois erreurs à ne pas faire dans la bio Tinder :

  • la laisser vide : trop de mecs choisissent la facilité en laissant la bio vide. Soit par flemme, soit parce qu’ils n’ont aucune inspiration. Ils ne se rendent pas compte que cela va vraiment leur porter un préjudice non négligeable.

Comme je le disais plus haut, votre description Tinder augmente votre valeur perçue. Imaginez-vous au milieu de mecs qui portent tous la même tenue et vous êtes le seul avec un tee-shirt jaune fluo. Tout le monde ne verra que vous, parce que vous êtes différent. Sur Tinder, vous devez penser différemment des autres mecs. Donc, ne faites pas l’erreur de laisser votre description vide.

  • écrire une banalité : les mecs décident d’écrire quelque chose de tout à fait banal, sous prétexte de ne pas vouloir laisser leur bio vide. Mais pensez-vous que cela va apporter de la valeur ?

Si, par exemple, vous écrivez : « je suis un mec sympa et simple et ici pour faire des rencontres selon le feeling ». Quand je lis ça, j’ai les yeux qui saignent. Et une fille qui va lire une description Tinder aussi banale, qui plus est si vos photos sont moyennes, et bien ce sera la croix direct ! Vous allez connaitre la famine des « matchs » Tinder.

Encore une fois, pensez différent. Prenez le compte Tinder d’une amie, regardez ce que font les autres mecs et jurez-vous que vous allez écrire une bio Tinder différente.

  • copier une description lue sur un forum : vous voyez très bien ce que je veux dire. Vous souhaitez augmenter vos « matchs », vous faites une recherche sur Google. Et vous tombez sur ce style de phrases : « jeune millionnaire très beau et intelligent, cherche femme qui ne croit pas tout ce qu’elle lit », ou encore : « Je recherche une blonde à forte poitrine, mais si t’es rousse, ça marche quand même ».

Le point commun de ces descriptions, que beaucoup trop d’hommes utilisent, c’est que ça a été tellement lu et relu qu’elles n’ont plus leur effet initial. Elles ont perdu toutes leurs saveurs, les rendant terriblement clichées. C’est le meilleur moyen pour faire chuter votre valeur aux yeux des femmes.

Ce qu’attendent les filles de votre description Tinder

Comme Tinder est un marché, vous devez connaitre les besoins de vos consommateurs, donc des femmes. En se penchant sur ce qu’elles veulent, vous augmenterez naturellement vos « matchs ».

Par exemple, vous êtes sur Tinder pour rencontrer des femmes dans le but d’être en couple ou simplement coucher avec elles. Il n’y a pas de mal à ça.

Et imaginez que vous tombez sur une fille qui a écrit dans son profil : « je cherche un job ou un stage en marketing ». Vous allez vraiment vous demander ce qu’elle fout là et vous n’aurez pas envie de « matcher » avec elle. Car ce qu’elle a à vous offrir n’est pas en adéquation avec ce que vous demandez.

Et bien, sachez que c’est la même situation que ressentent les femmes, lorsqu’elles lisent des dizaines de profils sans saveur des mecs.

Les femmes, en fait, veulent un mélange savoureux :

  • d’humour : vous devez les faire sourire en une seule phrase ;
  • de différence : elles ne doivent pas s’attendre à lire cela dans un profil Tinder ;
  • de puissant : ça doit être impactant, marquer leur esprit ;
  • qui retient l’attention : voyez-vous comme un produit avec un slogan ;
  • vos valeurs : elles doivent en apprendre légèrement sur vous, sans dire directement les choses

Les 5 règles d’or d’une description Tinder

A travers vos photos, vous pouvez transmettre une partie de votre monde, de ce qui vous anime, de ce que vous aimez. Vous pouvez travailler pour envoyez une image séduisante aux yeux des femmes. Vos photos augmentent votre valeur, votre description Tinder aussi.

Mais pour augmenter votre valeur dans votre bio Tinder, vous devez respecter certaines règles :

  • transmettre vos valeurs : si vous aimez le sport, la bouffe, les voyages, la musique, qu’importe, mettez-le ;
  • clair et concis : n’écrivez pas dix lignes pour votre description Tinder, trois à quatre lignes suffisent ;
  • votre taille : seulement si vous êtes grand. C’est un avantage non négligeable qui pourra augmenter votre valeur aux yeux des femmes ;
  • influencer grâce au second degré ou l’humour : tâchez de faire sourire et de donner envie, en tournant au mieux votre description Tinder ;
  • mettre un hameçon : c’est un élément qui permettra aux filles de rebondir dessus.

En suivant ces cinq règles que je viens de vous donner, ainsi que ce qu’attendent les femmes, vous avez de belles pistes pour écrire une superbe description Tinder, et vraiment faire la différence.

Mais comme j’aime aller encore plus loin dans le contenu que je donne, je vais vous donner des ébauches de bio Tinder et aussi des bio Tinder prêtes à l’emploi. Et surtout vous dire comment je fais pour avoir une inspiration à l’infini pour des bios Tinder.

écrire une description tinder

Comment avoir de l’inspiration pour une bio Tinder ?

L’exemple parfait s’est passé récemment : j’étais en Angleterre. Je me promenais dans un magasin de jouets avec mon neveu, à la recherche du dernier jouet à la mode.

Et là, j’ai une pancarte qui me tombe sous les yeux. Le message écrit dessus est destiné aux enfants, mais il a immédiatement retenu mon attention. Et surtout, ça m’a donné le sourire parce que je trouvais ça très sarcastique et le sarcasme, c’est une bonne chose pour faire chavirer une visite en un « match ». Parce que ça fait « tilt » dans l’esprit des filles.

Alors, sur la pancarte, il y avait écrit : « Buy now or cry later ». Littéralement, ça voulait dire : « achète maintenant ou pleure plus tard ». Le message est : « si tu ne passes pas à l’action maintenant, tu seras déçu. Si tu rentres chez toi et que tu n’as pas de jouet, tu vas pleurer donc achète maintenant. »

Et ça, ça a vraiment fait « tilt » dans mon esprit, très vite. Et je me suis dit : « c’est parfait pour une inscription Tinder, ça va faire réagir les filles ». Il me suffit simplement de le traduire en français et de changer un mot.

Du coup, j’ai pu, grâce à cette pancarte, créer une description Tinder qui est : « Tu matches maintenant ou tu pleures plus tard ». C’est sarcastique, un peu audacieux, un tantinet arrogant. J’adore. Il y a même des filles qui sont venues m’aborder directement, grâce à ma description.

Maintenant, je vais vous montrer comment écrire une bonne description Tinder. Là, je vous ai dis comment je trouve mon inspiration.

Votre inspiration, vous pouvez la trouver à travers des slogans de publicités : par exemple, Cdiscount qui est « N’économisez pas votre plaisir », je l’ai transformé en « N’économise pas ton plaisir, match moi maintenant ! ».

Et voilà, ça fait une bonne punchline pour la description. C’est court, concis, efficace. En appliquant les autres règles d’or que je vous ai données juste avant, vous allez réussir à vous construire une bonne description.

Comment écrire une bonne description Tinder ?

Donc, pour créer une bonne description Tinder, il y a une forme à respecter et vous devez montrer plutôt que dire. Faites comprendre qui vous êtes plutôt que d’écrire : « je suis un mec cool et drôle ». Vous pouvez transmettre un message, un slogan qui va donner le sourire aux filles.

Si on me prend comme exemple :

Je mesure 1m79.

J’adore les voyages.

Je suis un mec de la vraie vie, j’aime rencontrer des gens.

La bonne bouffe est religion.

Je fais de la musculation et du running.

J’aime jouer de l’humour.

Je suis sexué.

Je suis dominant.

Crâne rasé.

Barbu.

Je mets tout ça dans un sac et ça donne :

« Assez grand garçon au crâne rasé et barbu (1m79, j’espère que t’aimes les talons). Pas de citations foireuses, pas de snap, pas d’instagram, pas de twitter, pas de facebook, juste la vraie vie. Tous les mecs de « tinder » ne sont pas forcément des cochons, c’est comme les antibiotiques, c’est pas forcément automatiques. Saucisson et fromage : la vraie vie. »

Alors, à votre avis, qu’est-ce que j’ai fais dans cette description Tinder ? Je me mets à mon avantage, je joue de mes atouts avec les filles avec qui je souhaite « matcher » (crâne rasé + barbe). Trop de mecs mettent leur snapchat, leur instagram, je transmets alors que je suis différent.

Puis, j’écris une petite punchline pour donner le sourire, mais qui sert également d’hameçon. Comme quand je parle des talons. Puis comme j’aime la bouffe et les filles aussi, j’écris ma philosophie et cette description Tinder me permet de multiplier mes « matchs ». Et donner envie aux filles d’engager la conversation, avant même que je le fasse.

3 exemples de description Tinder qui cartonnent

Pour finir en beauté, voici 3 descriptions Tinder pour se faire aborder par les femmes et pour ne plus jamais être à leurs pieds. Bonne nouvelle !

  1. L’esprit Duke Nukem : ceux qui sont geeks comme moi, qui ont connu les années 1990 sur les PC connaissent. Et en fait, j’ai tout simplement copié, j’ai pompé la description Wikipédia de Duke Nukem, que j’ai adaptée à ma sauce.

« (prénom) a un caractère susceptible et rancunier et se fie avant tout à ses instincts primaires. Il règle la plupart des problèmes par la force et la violence.

En dehors des filles faciles et du porno en général, (prénom) ne semble pas s’intéresser à grand-chose.

D’ailleurs, lorsque la Terre est envahie, (prénom) se soucie surtout du fait que les extraterrestres veulent lui prendre ses « gonzesses ». Bien que (prénom) soit narcissique, machiste et vulgaire, toutes les femmes qu’il rencontre sont séduites. »

Toutes ? Et non pas toutes, il y a toujours quelques irrésistibles qui résisteront. Toujours est-il que l’on peut obtenir des fucking résultats :

– « Pas mal ce petit laïus à la troisième personne…quelle inspiration ! » : on peut voir justement que ce genre de description fonctionne du tonnerre. Et ce n’est rien comparé à celle juste en-dessous :

– « Je suis narcissique, exigeante, étroite d’esprit. Rancunière, droite, caractérielle, ordonnée. Je pense que 1+1=2. Je suis sûre que nous pourrions nous entendre. » : ici, la fille m’aborde directement sur le fait que je suis narcissique. Donc elle se calibre par rapport à moi avec un effet de miroir. Elle me sort du « Jean Claude Van Damme » (1+1=2).

Et à partir de là, vous n’avez plus qu’à continuer, les jeux sont faits puisque vous démarrez d’un bon pied. Car c’est la fille qui vous a abordée, donc vous n’avez plus qu’à répondre et, quelques messages plus tard, vous pouvez déjà la voir en rendez-vous.

2. Le riz : la description du riz se résume par sa plus simple expression, en quelques mots.

« Cherche femme pétillante et rayonnante pour aller manger un bol de riz. »

Et avec ça, les filles qui sont intéressées par vous vont tout simplement vous aborder, en rebondissant justement sur cette histoire de riz, en disant : « alors comme ça, tu veux prendre un bol de riz ». C’est aussi simple que ça, ce genre de phrase fonctionne extrêmement bien.

3. Le panda : on va présenter son animal de compagnie, Beber le panda.

« Jeune garçon ultra timide et alcoolique cherche femme sympathique pour aller boire un verre en compagnie de mon panda (il s’appelle Bernard). »

Et ça, c’est le genre de description qui fait que les femmes vont spontanément avoir envie de vous aborder.

Mise en garde

Avant de commencer à copier-coller impitoyablement ces descriptions, je tiens à vous mettre en garde avec les règles monstrueuses sur le fait de se faire aborder par les femmes. Quelques règles utiles à connaitre :

  • ça reste rare : c’est quand même assez rare qu’une fille vienne vous aborder spontanément. Ce ne sera jamais la majorité, donc mettez-vous ça dans le crâne ;
  • ça dépend à 80% de vos photos : si vous avez fait des photos dégueulasses, ce sera impossible de se faire aborder. Les photos sont un prérequis et la description permet de transformer l’essai ;
  • plus la fille est belle, et moins elle abordera : car plus une fille est belle et plus elle a un ego surdimensionné en mode #jesuistropbelle, et donc moins elle aura tendance à aborder les mecs parce qu’elle considère que ce n’est pas à elle de le faire.

Elle considère que ce n’est pas son rôle d’aborder, mais que c’est celui des garçons et du coup, elle ne le fera pas ;

  • voyez ça comme un bonus : l’important c’est quand même le rendez-vous et, in fine, on s’en moque de qui aborde en premier. Que ce soit elle qui aborde en premier ou que ce soit vous, on s’en fout. L’important, c’est d’avoir un rendez-vous. Et tout est bon (pas dans le cochon) pour avoir un rendez-vous.

Pour en savoir plus, consultez ma chaine YouTube : Maxime Séducation™

Pour changer de vie et atteindre le niveau des Winners, voici mes formations : Séducation